Logan

Larmes X

Affiche Logan

Aussi catastrophique qu’elle fut, l’année 2016 eut au moins le mérite de révéler à quel point l’identité artistique d’un film est devenue dépendante de sa promo. Comme si les efforts et talents censés se conjuguer dans la conception d’un long-métrage étaient désormais redirigés vers sa campagne marketing avant la production.

La La Land

Jazz fusion

Affiche La La Land

Comment faire une comédie musicale des années 50 en 2016 ? Encore du jazz ? Damien Chazelle serait un petit malin surfant sur la vague de la nostalgie et du kitch ? Avec un plan clé en main lui ouvrant une nouvelle fois la route vers les Oscar ?

Get Out

Peur du noir

Affiche Get Out

Le film d’horreur hype du moment débarque enfin dans l’Hexagone après avoir fracassé le box-office US et récolté les louanges de tout ce que le Net compte de prescripteurs.

Les Derniers Parisiens

Le crépuscule du soir

Affiche Les Derniers Parisiens

Les premières images montrent ces Derniers Parisiens slalomer entre les touristes prostrés sur le boulevard de Clichy. Si la plupart des locaux ignore ces amas inertes, d'autres comme Nas (extraordinaire Reda Kateb) semblent se demander ce qu'ils foutent là.

Live By Night

Trois hommes et un Coughlin

Affiche Live By NightEn tant que fresque criminelle d'envergure, le nouveau long-métrage de Ben Affleck n'a pas les moyens de ses ambitions. Mais si on le considère comme récit plus sensible qu'épique, Live By Night est une belle réussite.

Swiss Army Man

Le temps détritus

Affiche Swiss Army Man

Le propre du discours par labels est que l'intention y vaut l'action. C'est évidemment une grande limite intellectuelle à plus ou moins long terme mais pour satisfaire l'immédiat catalogue des vanités culturelles, ma foi, ça contente.

The Birth Of A Nation

Stars and tripes

Affiche The Birth Of A Nation

A Hollywood, les destins tout tracés n’existent pas. L’aléatoire s’applique à tout le monde, et particulièrement à ceux qui se baladent au sommet de la célèbre colline trop pris par la vue pour se méfier de leur exposition.

Quelques Minutes Après Minuit

Écorcé vif

Affiche Quelques Minutes Après Minuit

"Tire-larmes", "larmoyant", "manipulation"... Voilà quelques qualificatifs qu'on a pu lire à propos de Quelques Minutes Après Minuit. Plus qu'une certaine insensibilité, ces termes pourraient illustrer une difficulté à se laisser aller. Ça tombe bien, c'est le sujet du film de J.A. Bayona. 

Informations supplémentaires