Q's Day : Rock

Du vocabulaire pour un analphabète

Quentin Tarantino

D'aucuns se demanderont ce que vient faire Rock dans un dossier consacré à Tarantino, et se diront que l'auteur de ces lignes est décidément prêt à tout pour faire du lobbying pro-Bay au sein d'une rédaction plongée dans un climat de guerre froide entre les opposants et les partisans du dynamiteur californien. (pas plus tard qu'hier, l'ignoble nicco tentait bassement, planqué derrière un proxy, de retrancher deux points de la note du Mérovingien sur Transformers 2...)



Ce serait vite ignorer qu’en 1994, Quentin Tarantino avait été recommandé par Tony Scott à Jerry Bruckheimer et Don Simpson pour la réécriture des dialogues de USS Alabama, que ces derniers trouvaient un peu faiblards. Une référence au Surfer d’Argent et un an plus tard, rebelote : Jerry rappelle l'auteur de Reservoir Dogs pour épicer un peu la sauce de son futur Die Hard à Alcatraz.

Affiche RockEtant donné le nombre important de scénaristes qui sont passé sur le projet et la propension de Bay à tout détruire sur son passage, on se doute qu’il ne reste plus grand-chose de tarantinesque dans Rock. Mais le spectateur scrupuleux et monomaniaque aura pu, après des visions répétées, repérer ces quelques restes :

Des dialogues hauts en couleur
"Womack ! Voilà pourquoi je ne suis pas surpris espèce de balai à chiotte."
- 
"J'ai eu un jeu du petit chimiste à sept ans. Je me suis fait cramer les sourcils, on n'a jamais revu le chat. Depuis je suis resté accro."
- 
"Ce serait sympa de sortir de taule pendant que vous tenez encore debout. Tant qu'il vous reste un peu de jus dans le poireau."
- 
"Verre ou plastique ? Verre ou plastique ?!! Parce que si le vent change, après le lancement des missiles on est mort jusqu'au dernier! Et vous vous retrouvez dans un bocal de verre ou sous plastique à la morgue !"

Du héros geek

Collectionneur de vinyles des Beatles, scientifique stressé ne faisant pas le poids une seconde face aux marines surentraînés… Le personnage de Stanley Goodspeed et sa relation très "père / fils" avec l’homme à l’ancienne, aka James Bond en personne pourraient également avoir été soufflé par Tarantino, lui qui a longtemps rêvé d’adapter Casino Royale et lui qui, élevé sans son père, a pris l’habitude de projeter des figures paternelles fortes dans ses films (Bill, Marcellus Wallace, Mr White…) Notez que si aujourd’hui ce genre d’opposition geek / vrai homme court les rues (Die Hard 4 et Indiana Jones 4 nous le rappellent douloureusement), en 1996 c’était plutôt inédit.


Des références à la pop culture
-  
"Vous aimez la chanson d'Elton John Rocket Man ?"
- 
"Un bar après un concert de Led Zeppelin, vous êtes rentrés et me voilà."
- 
"Primo je suis un beatlemaniaque, secundo le son est meilleur."

Rock
Non, c'est sûr, là on voit surtout la touche Bay


De la caractérisation amusante

-  
"J'ai une Volvo. Une Volvo beige."
- 
"- Et votre arme de service où est elle ? - Je l'ai oubliée (raclement de gorge) dans mon tiroir à chaussettes."
- 
"Je dois dire que c'est plus drôle que mes passe-temps habituels : étudier la philosophie, éviter les viols collectifs dans les toilettes. Quoique j'ai moins de problèmes ces temps-ci, je perds peut-être mon sex-appeal."
- 
"De votre mieux ? Les perdants disent qu'il font de leur mieux et pleurnichent. Les gagnants rentrent pour baiser la reine du bal."

Du mexican standoff

Arrivés au point de non-retour, les marines finissent par tous se tenir en joue pour menacer de s’autodétruire, rappelant le final de True Romance.


Du monologue
- 
"Ça m'aurait fait plaisir de t'arracher les boyaux. Mais qu'est ce qui tourne par rond hein Mason ? Vous trouvez pas que y a comme un vent de colère qui souffle sur cette île, comme une poussée de rancoeur juvénile. Vous sentez, du genre angoisse, le syndrome j'ai seize ans mon père est un sale con et je vais le buter. Devenez des hommes ! On est coincés sur une île avec une bande de marines psychopathes accros à la violence. Que la honte les étouffe !!"

Du détail sordide

- 
"Vous avez fréquenté des tas de cadavres, ça c'est normal ? Le truc des pieds ?"

De la joute de citations

"- Hummel : L'arbre de la liberté à fort souvent besoin d'être nourri avec le sang des patriotes et des tyrans. Thomas Jefferson.

- Mason : Le patriotisme est la vertu des brutes, s'il on en croit Oscar Wilde. (Hummel le frappe) Merci de m'avoir donné raison."


Et... du grunge
Il fut un temps question que Kurt Cobain et Courtney Love jouent les toxicos dans Pulp Fiction avant qu’ils soient remplacés par Eric Stoltz et Rosanna Arquette. On ne saura probablement jamais si la remarque de Nicolas Cage sur la coupe de cheveux de Sean Connery vient de Quentin, mais j'aime à le croire.



THE ROCK
Réalisateur : Michael Bay
Scénario : David Weisberg, Douglas Cook, Mark Rosner

Production : Jerry Bruckheimer, Don Simpson

Photo : John Schwartzmkan
Montage : Richard Francis-Bruce
Bande originale : Nick Glennie-Smith, Hans Zimmer
Origine : USA
Durée : 2h16
Sortie française : 31 juillet 1996

Q's Day
 



THE Q's DAY
Rock de Michael Bay
True Romance de Tony Scott
Jackie Brown de Quentin Tarantino
Kill Bill de Quentin Tarantino




   

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires