Une revue de presse en enfer

3 étoiles sur 4 pour Ouest France, "œuvre de salut public" selon L'Humanité, "quintessence même du film d'action américain" pour Paris Match, aVoir-aLire.com y a vu "une merveille de divertissement", le Journal Du Dimanche ne s'est pas remis du "rythme ahurissant et de quelques scènes d'action fabuleuses", pas plus que MCinéma.com pour qui Die Hard 4 est "un excellent film d'action". Et enfin les Inrock, en pleine course d'élan pour rattraper quatorze trains de retard, tentent d'invoquer une  "désincarnation shyamalienne" espérant mieux vendre "le monde désormais virtuel des Die Hard", qui n'est donc pas une croûte numérique comme l'avait été selon eux Le Seigneur Des Anneaux.

Dans l'ensemble la presse française a adoré Die Hard 4. En effet, le navet de Len Wiseman requiert tout ce qu'il faut pour donner un grand film de cinéma populaire selon les critères journalistiques de la décennie :

- Réalisé par un "geek" officiel, assurant le rédacteur d'être face à de la bonne culture populaire, excellente dans son genre, bien qu'incapable de dire pourquoi (et pour cause...).

- C'est complètement con et bourré d'incohérences, mais ça s'adresse au peuple donc ce n'est pas bien grave, tant que l'auteur ne cherche pas à proposer un discours intelligible ou de la philo de comptoir... Chacun à sa place.

- Une franchise qui a fait ses preuves avec le temps. Ne prenons pas le risque d'être encore une fois à la masse.

Mais retenons :  "Die Hard 4 est une réussite, à tous points de vue, autant scénaristique que dans la réalisation."
Emmanuèle Fois - Le Figaroscope

Des voitures qui volent, des autoroutes qui s'écroulent sans raison, des explosions qui s'arrêtent aux pieds du héros, tout cela est une réussite à tous points de vue, et créer de plus une action qui "paraît toujours bien réelle" (Télérama).

Il est toujours troublant de constater un tel renoncement critique dès que l'on aborde une cinématographie populaire à grand spectacle. Entre démagogie et mépris envers le public, la presse accepte volontiers que l'on vende de la médiocrité aux spectateurs "d'en-bas".
Apporter sa bénédiction à la lobotomie des spectateurs est peut-être un moyen comme un autre de s'assurer de nouveaux lecteurs.




   

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires