Le Dictionnaire Du Cinéphile #5

Pâte-à-modeler-mochionne-capteur-performance-jecépa

Le Dictionnaire Du Cinéphile
Parce que la cinéphilie est une activité parfois trop hermétique, L'ouvreuse vous ouvre les portes de l'intellection de l'Art septième.

Aujourd'hui dans le Dictionnaire Du Cinéphile, découvrons ensemble l'expression :


"Pâte-à-modeler-mochionne-capteur-performance-jecépa"

[latekniq koi]

Procédé technologique développé par les américains, sur des ordinateurs américains, pour créer des films américains, et prendre l'argent des bons européens.

La technologie ayant peu apporté au cinéma (Cf. magie-du-septième-art), la pertinence de l'utilisation de la pâte-à-modeler-mochionne-capteur-performance-jecépa doit être blâmée proportionnellement à l'incapacité d'expliquer son fonctionnement. Voire à la nommer.


ILLUSTRATION :




ÉQUIVALENT PICTURAL :

"Acrylique"
[lashimi koi]

Peinture synthétique développée par les américains, dans les ateliers américains, pour créer des toiles américaines, e
t prendre l'argent des bons européens.
Impact artistique : néant.



FAUX AMIS :


"Pâte à modeler"

[play doh]

Matériau malléable permettant de donner vie à des personnages de fiction dans les films en claymation.

Assimilée aux images générées par les ordinateurs américains à l'arrivée de la performance capture.
Assimilée à la noblesse du fait main quand les personnages en claymation sont complétés par les ordinateurs américains.

Pâte à modeler

Pâte à modeler ou pâte-à-modeler-mochionne-capteur-performance-jecépa ? La ressemblance est indéniable. Les ordinateurs américains contaminent tout.


"Motion capture"
[lay kosstum a boules]

Technologie développée au milieu des années 80 pour occuper les mimes. Massivement utilisée par l'industrie du jeu vidéo, la télévision et le cinéma depuis les années 90. Soudainement découverte en 2011 par les spécialistes du cinéma les plus hostiles à la performance capture. Ou aux mimes.


"Motion picture"

[çay nouvo çavien dzortir]

Signifie "long-métrage de cinéma" en anglais.
Signifie "je percute que-dalle à ce que je raconte mais bon, who cares?" en cinéphile.


CONSEIL PRATIQUE :


"Jecépa"

[ranafout]

Suffixe idiomatique spécifique à la Cinéphilie.
Placé après un terme technique, informe l'audience que l'orateur est un érudit sur le point de partager son savoir.


VARIANTES :


"Au moins dans Rosetta il y avait de vrais corps en mouvement avec Emilie Dequenne en patate modelée" –  Julie Sokolowski

"Vous auriez aussi bâché notre pâte à modeler si nous avions un triple A ?" – Studio Aardman

"La technique au cinéma, on apprend à l'ignorer en vingt minutes" – Xavier Beauvois


 EXERCICES PRATIQUES :

#1 – Voici quatre moyens de captation d'images en mouvement. Entourez les trois qui intéressent la presse en 2010/2011.
Si vous avez du courage ou des notions en psychologie des classes, expliquez pourquoi.

Captations



#2 – Projetez-vous en 1911 et imaginez un critique de théâtre arguer que le daguérro-kino-tographo-jecépa "non seulement fait écran, mais contamine tout".

Limitez-vous à trois lignes maximum.


FIGURE MARQUANTE DE LA PÂTE-À-MODELER-MOCHIONNE-CAPTEUR-PERFORMANCE-JECÉPA



Steven Spielberg, apprécié pour son désintérêt des acteurs.



Le Dictionnaire Du Cinéphile

#1 - Filmer des corps en mouvement
#2 - Clipesque
#3 - Le fascisme
#4 - Matière humaine
#5 - Pâte-à-modeler-mochionne-capteur-performance-jecépa




   

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires