Les Esquimaux Euhouards 2010 - Les nominations

Affiche Les Esquimaux Euhouards 2010 - Les nominations



LE BRUIT DES GLAÇONS
Pour leur quatrième édition, les réfrigérants Esquimaux Euhouards avaient investi dans une présentation de luxe, avec strass, paillettes, noix de pécan et hôte de cérémonie tout rigolo comme il faut.

C'était avant que Ricky Gervais ne tue le métier dimanche dernier.





En pleine crise diplomatique, la confédération internationale des donneurs de prix nous autorise toutefois à procéder aux nominations des Esquimaux Euhouards 2010.







ESQUIMAU DE L'ACTEUR OU DE L'ACTRICE QUI FAIT TIEP

- Edouard Baer dans Une Exécution Ordinaire de Marc Dugain, qui visiblement s'entraîne à avoir l'air résigné en prévision d'Astérix

- La réincarnation de Nyarlathotep Sarah Jessica Parker dans Sex And The City 2 de Michael Patrick King
Image

- Robert "kangourou" De Niro dans Machete de Robert Rodriguez & Ethan Maniquis. Surjoué, beauf et bouffi : à point pour Cannes

- Le casting de Prix Nobel qui tente de stopper une armada Protoss avec une machine à laver dans Skyline de Colin & Greg Strause

- Johnny Depp dans Alice Au Pays Des Merveilles d'un Tim Burton dont il devrait commencer à se méfier, parce que là, bon, il lui fait danser la gigue quand même

- Robert Downey Jr. pour sa filmo, oui, mais cette année ce sera juste pour l'énurétique Iron Man 2 de Jon Favreau et le menuisier Sherlock Holmes de Guy Ritchie

- Nicolas Cage pour rester Nicolas Cage.








ESQUIMAU DU TITRE ÉNIGMATIQUE POUR PUBLIC SOPHISTIQUÉ

- Nocturnes Pour Le Roi De Rome du caravagiste Jean-Charles Fitoussi

- Huit Fois Debout du mec qui se moque de la dépression de Philippe Labro, Xabi Molia

- Policier, Adjectif du grammairien Corneliu Porumboiu

- Film Socialisme du néo-grammairien Jean-Luc Godard

- 1 du prosaïque Pater Sparrow

- Ensemble C'est Trop de la fan déçue de Ensemble, C'est Tout Léa Fazer

- Le Premier Qui L'a Dit du faux-cul Ferzan Ozpetek








ESQUIMAU DE L'AFFICHISTE QUI OUBLIE LA RELATIVE NÉCESSITÉ DE TROUVER UN PUBLIC POUR LA CARRIÈRE D'UN FILM

- Alice au pays des merveilles de Tim Burton
Yvette Horner vous invite à boire le thé.

Affiche Alice Au Pays Des Merveilles



- Nocturnes Pour Le Roi De Rome de Jean-Charles Fitoussi
La demi-tronche graineuse, notre classique préféré.

Nocturnes Pour Le Roi De Rome



- Sex And The City 2 de Michael Patrick King
Déjà nominée aux effets spéciaux par " target=blank>Ricky Gervais.

Affiche Sex And The City 2



- Des Filles En Noir de Jean-Paul Civeyrac
Enlevez les logos de la Quinzaine et de France Culture : tada !

Des Filles En Noir



- Film Socialisme de Jean-Luc Godard
La liberté coûte cher, Photoshop aussi.

Film Socialisme







ESQUIMAU DE LA PHOTO VRAIMENT MOCHE QUE MÊME "LES GOÛTS ET LES COULEURS GNAGNAGNA" ÇA PEUT PAS MARCHER LÀ

- Michael Watson pour Skyline




- Maxime Alexandre pour Christopher Roth




- Dariusz Wolski pour Alice Au Pays Des Merveilles




- Thomas Bataille, Nicolas Hidiroglou & Jowan Le Besco pour Bas-Fonds




- Jean-François Hensgens pour Tête De Turc




- John Seale pour Prince Of Persia – Les Sables Du Temps








ESQUIMAU DE LA SUITE OU DE LA PREQUEL QUI N'A PAS ÉTÉ FAITE POUR LA THUNE MAIS PAR NÉCESSITÉ DE CREUSER LES THÈMES PLUS PROFONDÉMENT PARCE QUE TOUT N'AVAIT PAS ÉTÉ DIT

- L'anti-capitaliste Wall Street 2 – L'Argent Ne Dort Jamais de Oliver Stone

- L'iconoclaste Shrek 4 de Mike Mitchell

- Le féministe Sex And The City 2 de Michael Patrick King

- L'anti-armement Iron Man 2 de Jon Favreau

- Le CGTiste Camping 2 de Fabien Onteniente







ESQUIMAU DU FILM COMMERCE ÉQUITABLE CAR BOUDÉ PAR LA GRANDE DISTRIBUTION

- Pontypool de Bruce McDonald, qui n'a pas compris que l'horreur au cinéma en 2010, c'est tourner avec le caméscope de tata.

- Les Barons de Nabil Ben Yadir, qui n'a pas compris que le public français aime les Belges quand ils font les Belges.

- Moon de Duncan Jones, qui n'a pas compris que la SF passe mieux sur grand écran filmée en HDR.

- Scott Pilgrim Vs. The World de Edgar Wright, qui n'a pas compris que la France n'a toujours pas compris la culture geek.

- Le cinéma asiatique, que personne ne prend la peine de comprendre, se contentant occasionnellement de faire semblant. Surtout vers mai.







ESQUIMAU DU FILM ENGAGÉ QUI INDIGNE PARCE QUE QUAND MÊME HEIN !

- Saluons le courageux "Plus jamais ça" de La Rafle par Rose Bosch

- Saluons le courageux "L'homme est un loup pour le cheval" de Survival Of The Dead par George A. Romero

- Saluons le courageux "L'homme est un tentacule pour le Mexicain"" de Monsters par Gareth Edwards

- Saluons le courageux "Oué, s'tu veux" de Machete par Robert Rodriguez & Ethan Maniquis

- Saluons le courageux "Après tout, ce ne sont que des enfants qui font des jolis dessins sur le minois de leurs camarades" de Dog Pound par Kim Chapiron

- Saluons le courageux "Ha bah eux, ils sont même pas courageux :/" de In The Air par Jason Reitman

- Saluons le courageux "C'est beau, quand même. C'serait dommage" de Océans par Jacques Perrin & Jacques Cluzaud

- Saluons le courageux "Je sais pas si je vous l'ai déjà dit…" de La Stratégie Du Choc par Michael Winterbottom & Mat Withecross







ESQUIMAU DE LA SÉQUENCE QUI RESSEMBLE A UN TÉLÉFILM FRANCE 3 PICARDIE

- Tout ce qui se passe dans le monde réel de L'Autre Monde de Gilles Marchand, qui paraît plus synthétique que le monde virtuel qui corrompt les âmes de la jeunesse :(

- La récitation du poème dans Homme Au Bain de Christophe Honoré, moins épique que dans Non Ma Fille, Tu N'iras Pas Danser. Enfin, moins long surtout \o/

- La carioca entre Harry et Hermione dans Harry Potter Et Les Reliques De La Mort - Partie 1 de David Yates ô_O

- La virtuosité des innombrables scènes d'explication se contredisant les unes après les autres dans Inception de Christopher Nolan ^_^

- L'accident de voiture fourni par la Sécurité Routière de Dans Ton Sommeil de Caroline et Eric Du Potet :/

- Les hallucinations de Precious de Lee Daniels qui donnent envie d'économiser sur le LSD en allant au KFC :D

- Les idées abandonnées par Jeunet pour Amélie Poulain dans Les Aventures Extraordinaires D'Adèle Blanc-Sec de Luc Besson >_<








ESQUIMAU DE LA SÉQUENCE QUI RESSEMBLE A DU CINÉMA

- Le rapprochement entre Harold et le Night Fury dans Dragons de Chris Sanders & Dean Deblois, qui rend caduques en cinq minutes et sans parole tous nos apologues comiques communautaires.

- L'étourdissant plan-séquence du stade de Dans Ses Yeux de Juan José Campanella, qui rappelle que les seuls plans-séquences dont on nous bassine sont fixes.

- La tornade avec laquelle les Frères Coen clôturent A Serious Man emportant par celle-ci les dernières certitudes des protagonistes et des spectateurs. Quel est le sens de la vie ? A question absurde, réponse absurde.

- La mort de Susie dans Lovely Bones de Peter Jackson, si terrifiante que la presse préfèrera l'oublier pour mieux souligner la mièvrerie d'un film sur le meurtre d'une enfant.

- La Terre hurlante de Agora qui permet à Alejandro Amenabar de rejoindre George Miller, Alejandro Jodorowsky et cie dans le club des cinéastes cosmogoniques.

- Tout ce qui précède le plan final de The Social Network de David Fincher qui parvient à rendre une touche F5 émouvante.








ESQUIMAU DU CHRONIQUEUR OEUVRANT AVEC TALENT POUR LA RECONNAISSANCE ET LE RESPECT DE SON MÉTIER

- Raphaël Enthoven pour sa courageuse charge anti Avatar pour L'Express. L'ancien beauf de BHL ne s'empresse pas seulement de montrer qu'il ne comprend rien, mais comme tous contempteurs un peu épris de leur personne assimile en douce le public aux idées les plus rances : ici colonialisme et extrême droite. Le bougre récidivera dans son dégoût du populaire quelques mois plus tard avec les joueurs de jeux vidéo, entre préciosité et couardise ("C'est vous qui l'avez dit").
Afficher autant de mépris pour le grand public devrait néanmoins lui éviter d'être qualifié de "hater" si l'on se réfère à notre expérience sur Twitter.

- Samuel Douhaire de Télérama, pour qui Lovely Bones, sa gamine morte réincarnée dans son monde de princesse et son père inconsolable complètement passif rappellent Un Justicier Dans La Ville. Normal quoi. Après tout, avec un peu d'effort on peut imaginer Mark Walhberg en stalactite, et là, clairement, "le film justifie l'autodéfense".

- Arthur Mas & Martial Pisani de Independencia pour la dissertation sur une idée promo vieille de dix ans. Simple avant-goût au mode d'emploi de Film Socialisme sans lequel le génie godardien vous passerait bien au-dessus du crâne.
La preuve avec le chapitre 3 : "Le premier plan de Film Socialisme représente un couple de perroquets sur la branche d’un arbre". Perroquet = loro en espagnol = Or = Or de Moscou à Carthagène = Barcelone = Odessa = Fernand Braudel = "l"or a assuré la richesse des puissances qui le volèrent" = récit fondateur du XXème siècle.
Limpide, non ?

- Christophe Narbonne de Première pour son entrefilet sur La Horde dans lequel il demande : "Pourquoi situer l'action en banlieue pour dire quoi ?" (sic). Bah pour faire chier les gars comme toi mon grand, à qui il faut apparemment une très bonne raison pour foutre les pieds en banlieue. La prochaine fois on t'offrira des patins brodés par Kechiche pour éviter que tu te salisses, pitre.

- Jean-Baptiste Morain des Inrocks pour cet innocent coup de gueule, se défendant, lui et sa corporation, de juger les film avant de les voir. Dans ce débat entre rédacteurs aussi surjoué et grotesque qu'une réunion de la WWE, nous aurions aimé que l'auteur insiste sur les définitions de "voir", puis de "regarder".

- Aurélien Férenczi de Télérama, parce qu'il nous aura bien fait marrer toute l'année en essayant de se faire passer pour un geek. Déjà que…







ESQUIMAU DU FILM ADULÉ PAR LA PRESSE, DÉJÀ OUBLIÉ

- Soul Kitchen de Fatih "Ha bon, j'avais une image de grand auteur ? Pourtant suis arrivé sur Arte avec Kebab Connection" Akin

- La Vie Au Ranch de Sophie Letourneur
Intéressant comme la presse l'oublia dès qu'il fallut rappeler à Sofia Coppola qu'elle n'est qu'une "pauvre petite fille riche" avec son film qui s'intéresse à… un père absent et immature.

- Millénium 2 - La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette de Daniel Alfredson
Rien de ce que l'on pourrait dire ne serait être plus vexant envers la saga suédoise de thrillers pour 5ème âge qu'une seule photo de pré-prod du remake de Fincher.
Millenium
Problem, officer?

- Precious de Lee Daniels



- Harry Potter Et Les Reliques De La mort - Partie 1 de David Yates
Gris, chiant, moche = "réaliste" = c'est bon, mangez-en. Deux fois.

- Moi, Moche Et Méchant de Chris Renaud & Pierre Coffin
L'animation française enfin sur le devant de la scène mondiale ! Voyons voir comment les médias hexagonaux vont expliquer à leurs lecteurs que, heu… c'est Hollywood qui a su en premier la mettre à profit... Oui, bon, le mieux est encore d'éviter de trop en parler.








L'EXIGENTE SÉLECTION PARALLÈLE : UN CERTAIN REGARD SUR TON CUL

- Dakota Johnson dans The Social Network
Dakota Johnson


- Riley Steele dans Piranha 3D
Riley Steele


- Kelly Brook dans Piranha 3D
Kelly Brooke


- Jessica Alba dans Machete
Jessica Alba


- Paz de la Huerta dans Enter The Void
Paz de la Huerta







ESQUIMAU D'OR DU RÉALISATEUR AUSSI RELOU QUE SON FILM

- Colin & Greg Strause pour Skyline, qui pensaient nous gruger en compensant un film illisible sous la flotte et très con par un film fluo en plein ciel bleu. Et très con.

- Roseline Bosch pour une Rafle qu'elle a survendue si chèrement que nous sommes encore tout étonnés qu'elle n'ait pas pensé à des produits dérivés.
La Rafle


- Tim Burton pour le gros majeur en relief d'Alice Au Pays Des Merveilles

- François Ozon, le gars à la cool aux films plus cools depuis longtemps, comme en témoignent Le Refuge et Potiche cette année.

- Yann Moix. Oui, même sans nouveau film. C'est ça la dictature sous la Gestapedia.



Rendez-vous le 24 février prochain pour une cérémonie de remise des prix qui vous fera pleurer.
Sinon vous rejoindrez Hitler \o



   

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires