Juin 1978

A l'aise Pascal

Free the mule !

C'est bientôt l'été, saison des barbecues et des pastissades. Et également des réformes impopulaires votées en scred pendant que le français clapote à Ensouès-la-Redonne. Le feuilleton de l'été risque bien d'avoir cette année pour nom "Hadopi" (et quel nom) ; il faut admettre que ses auteurs vendent plutôt bien leur show :

"Il n’y aura aucune surveillance des internautes ! Ce que l’on va surveiller ce sont les œuvres. Cela existe déjà, cela a été approuvé par la CNIL. (...) Pour moi, Internet est une révolution formidable, à la fois pour détecter des talents et pour créer des buzz sur les artistes, c’est un outil de médiatisation et de marketing..."

Quelqu'un pour expliquer à Pascal Nègre ce qu'est fondamentalement Internet ? Personne ne lui a dit qu'en fait ce n'est pas un énième support de vente pour grossistes en soupes mais un immense réseau libre de communication et de partage ? C'est bien ce que nous pensions, tout ceci n'est qu'un vaste malentendu. Comment en vouloir à un mal-comprenant chronique qui n'a pas bien saisi non plus le rapport de la CNIL ? D'ailleurs, si la CNIL approuve si bien sa loi chérie, pourquoi ne lui octroie-t-on pas les moyens dont elle a réellement besoin pour s'acquitter de sa tâche ? Encore un malentendu.

Pascal, quand tu affirmes : "74% [des français] nous disent : "Eh bien oui, cette loi, elle n'est pas idiote, vous allez nous envoyer des messages et, effectivement, on arrêtera de télécharger illégalement au bout de deux"." en oubliant de préciser que dans ce fameux sondage le panel avait à choisir entre la riposte graduée et trois ans de prison accompagnés de 300 000 euros d'amende, ce qui change relativement la donne, c'est juste que tu es tête-en-l'air. Et c'est ce qui fait tout ton charme mon Pascal. 

Mais quand tu entends "Eh bien oui, sifflez la fin de la récré!" de la part de "jeunes" qui en auraient assez de s'échanger de la culture entre eux et découvrir de nouveaux artistes en s'affranchissant de la pression marketing (artistes qu'ils finiront par consommer d'une manière ou d'une autre, ne t'en fais pas, il y a quelques enquêtes sérieuses qu'une nounou peut te décrypter, qui expliquent très bien ce phénomène d'achat réfléchi), j'ai envie de te demander où tu les as trouvés, ces "jeunes".

Pour finir, très cher (sens monétaire) Pascal, si "80% des Français, et même ceux qui téléchargent illégalement" te disent : "Eh bien oui, il faut payer les artistes, les auteurs, les compositeurs", peut-être qu'au fond cela sous-entend que les maisons de disque devraient donner un peu plus qu'un euro et des poussières à un artiste par album vendu entre 15 et 20 euros, non ?

Bon allez, arrêtons-nous là, on sait depuis des années que tout dialogue raisonné avec ce genre d'énergumène est impossible, car les Pascal Nègre sont capables de trouver des sondages dans lesquels 97,78% des français déclarent : "Oui, manipulez l'opinion, défendez un système archaïque, prenez-nous des veaux à crédit illimité, on aime ça !"


PS : Et puisque tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, Martyrs de Pascal Laugier est interdit au moins de 18 ans




   

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires