Meneuse de revue #40

Stylist de Schindler

La barbe Un week-end de trois jours se profile, du coup on vous amène de quoi lire, voir et écouter. Ne nous dites pas que vous comptiez sortir, on vous connaît.




TOM CRISE
Un petit point météo sur la crise pour commencer dans la bonne humeur : le fabricant français de caméras Aaton est en redressement judiciaire. Michel Hazanavicius, peu rassuré par les Assises de janvier dernier (et on le comprend), prépare son "Je vous avais prévenu".
Le cinéma dans le reste de l'Europe, qui n'a pas le système-que-le-monde-entier-nous-envie, pâtit lui aussi de la crise.
Du côté de notre système-que-le-monde-entier-nous-envie justement, après le surcoût des stars, revoici l'antienne du "surcoût des intermittents".
Heureusement pour notre moral, Abdenmour Bidar et Stéphane Delorme envisagent qu'en temps de crise le cinéma et la fiction pourraient faire autre chose que "montrer seulement la vie et la société telles qu’elles sont." Comme quoi, c'est pas la crise des idées qui nous guette.


RÉTRO


Dans son numéro 36, la très bonne revue Papiers Nickelés revient sur la vie du célèbre affichiste des années 30 Jean-Adrien Mercier.


L'ARGENT DES AUTRES
"Chers collègues, techniciens, scénaristes, producteurs, comédiens, réalisateurs ou spectateurs soutiens d'Ulule, nous avons découvert deux projets réclamant une aide financière participative sur Ulule et qui nous semblent devoir appeler une réaction de notre part. Nous pensons que nous sommes encore face à de nouvelles dérives de financement du cinéma français et de ses grosses productions, qui n'ont pas besoin d'Ulule pour boucler un budget et qui invoquent de faux prétextes pour faire appel à la générosité du public."

Un groupe Facebook appelle à la vigilance devant les premières dérives du crowdfunding. Dérives auxquelles Michèle Laroque se défend de participer. Moué.


THÉMATIQUE



RAY HARRYHAUSEN, 1920 - 2013


L'immense Ray Harryhausen nous a quittés le 7 mai dernier. Capture Mag rend hommage au maître, ainsi que Forgotten Silver avec une interview rare, tandis que le blog Matte Shot met en ligne une somme incroyable de documents.


ALL STAR PODCAST
"Ce qui l'amuse c'est de filmer des gouttes d'eau, moi ça m'emmerde."

Le cinéma est mort vous parle du Grandmaster de Wong Kar Wai, et aussi de Promised Land, Iron Man 3, Un Jour De Chance et Les Hauts De Hurlevent.


LE PRÉSIDENT


"Ceux qui n'ont pas l'efficacité ont fait courir le bruit, et il y en a qui l'ont cru, que cette efficacité après tout c'est de la technique, ça n'est pas important… C'est comme ça qu'on vide les salles." - Henri Verneuil

"La technique au cinéma s'apprend en vingt minutes." - Xavier Beauvois


1900


118 ans que le cinéma existe et il semblerait qu'il faille encore éclaircir les notions de découpage, mouvement, rythme, angle, lumière, focale et toutes ces choses qui s'apprennent en vingt minutes.
Etonnant que la critique soit en crise avec tout le boulot qu'il reste à faire.


HADOPIRE
Hadopi, c'est "fini". Le Monde revient sur sa courte histoire tandis que le Nouvel Obs nous conte les origines du rapport Lescure, dont la principale mesure, outre le fait de maquiller Hadopi pour qu'on ne la reconnaisse pas, est de taxer les téléphones et appareils connectés. Soit ce que demandaient les représentants de l'audiovisuel français au Premier Ministre en octobre dernier. Voilà voilà voilà.





F FOR FAKE



RÉVISONS
"En 1976 le jury d'Avoriaz ne voulut pas couronner Homebodies (La Tour Des Monstres) sous prétexte qu'on y voyait tuer des ouvriers. Heureusement qu'il ne s'agissait pas de films de guerres, alors ! (ah, oui mais là on meurt pour la patrie, c'est pas pareil !). Massacre A La Tronçonneuse ne plut pas davantage à ces messieurs (il obtint heureusement le Prix de la Critique) qui décrétèrent donc que, vu la mauvaise qualité de la sélection, ils n'accorderaient pas de Grand Prix. Il y eut, en revanche, deux Prix du Jury : Les Décimales Du Futur (Robert Fuest) et The Bed Sitting Room (Richard Lester). Et maintenant, si on dénonçait les coupables ? C'est-à-dire : Leslie Caron, Patrice Chéreau, Ionesco, Marcel Julian, Robert Sabatier, Tati (on l'aime bien pourtant), Agnès Varda, etc.
Que dire d'autre, sinon que passaient aussi Sisters (De Palma) et Frissons (Cronenberg)
."

JPP dans le courrier des lecteurs du Mad Movies n°59, le genre de petites archives à ressortir la prochaine fois qu'on vous assurera que Cronenberg a été très tôt soutenu en France.


L'HOMME AUX DOIGTS D'OR



LE CHUTIER
- La mère de toutes les rumeurs : Arnold Schwarzenegger dans le remake de Toxic Avenger ?

- L'animateur retraité Walter Peregoy dit ce qu'il pense de son ancien employeur Walt Disney.

- On ne sait pas ce que vous faisiez en avril 76, mais Jim Henson, lui, chattait avec Ayn Rand et Sidney Nolan.

- L'Opé Frisson du mois s'occupe de Infiltré, de Jack Reacher et du Dernier Rempart.

- Décadrage tente de défendre In The Air de Jason Reitman et nous saluons l'audace.

- A l'occasion de la sortie DVD, faites connaissance avec Les Inconnus Dans La Ville de Richard Fleischer sur le blog de la revue Versus.

- Quand il ne rédige pas huit feuillets sur Bob L'Éponge, Clément explore la saga American Pie chez Gizmo.


JUNK ROCK HOLOCAUST
Le recoin du junk. Vous n'êtes pas obligés de cliquer.

Remercions l'internaute qui a mis en ligne cette pièce d'histoire de la critique cinéma, Le masque et la plume consacré à Starship Troopers et Funny Games, où nous apprenons entre autres, car oui on y apprend des choses, que "populaire" pour un film, ce n'est pas bien.



Après tout, comme nous l'avait expliqué Christophe Honoré, tout ceci n'est certainement qu'une vaste blague.


Restons dans le monde des ondes en vous annonçant la naissance de Cinéphylis, le podcast que tu peux refiler à tes amis. Une équipe d'une dizaine de contagieux venus d'horizons divers tourneront au gré des envies, disponibilités et affinités avec les thèmes traités pour vous parler du cinéma en se mettant bien.
Soyez indulgents, nous débutons dans l'anarchie la plus totale.





Un lien, un article, une archive à partager ? N'hésitez pas : louvreuse [at] louvreuse.net





   

Commentaires   

 
0 #1 yohann le jeudi 16 mai 2013 à 19:27
Et les droits d'image de mon gros pouce ??

Bon d'un autre coté, mon gros pouce avec Spielberg en femme dans une photo publié sur l'ouvreuse, c'est bon pour l'ego.
Enfin...
Citer
 
 
0 #2 nicco le vendredi 17 mai 2013 à 05:55
Tu nous diras ce qu'il y a dans ce dossier "Si Spielberg avait été une femme". Vu d'ici on a l'impression de rater un truc.
Citer
 
 
0 #3 yohann le vendredi 17 mai 2013 à 10:15
Y'a du lourd.

Avec notamment une photo double page dans laquelle il y a Spielby, Scorcese, Woody, Tarantino et d'autres avec le meme photoshopage.

Je peux vous faire un compte rendu sommaire.
Citer
 

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires