Réincarnation + Hairspray + Shoot 'Em Up + La Dernière Légion + L'Invité

Les couloirs du temps

Affiche Réincarnation

Après Ju-on - The Grudge, après Ju-on - The Grudge 2, après The Grudge US, après The Grudge 2 US, Shimizu se met à faire du cinéma. 

Enfin, essaie, avec une histoire, une tension, une volonté de mise en scène, une jolie direction artistique, bref autre chose que des jeunes filles qui marchent lentement et aspirent tous les vingt mètres pour finir étouffer par des cheveux. Oui j'ai un problème avec Shimizu depuis pas mal de temps, c'est-à-dire la première bobine de Ju-on : une jeune fille sursaute "HAN ! une maison !", puis "HAN ! un miaulement !", et "HAN ! un chat !" (ben oui, c'est même lui qui miaulait tavu) suivi de "HAN ! un enfant !", pour finalement "HAN ! l'ennui !"

Réincarnation

Bref, comme dans Ju-on 2, Shimizu reprend le concept du tournage dans le film (on n'a pas douze chroniqueurs pour nous dire que c'est encore un hommage à La Nuit Américaine ?), et le scénario, débarrassé des tics débiles des anciennes bandes du monsieur, intéresse et se laisse suivre. Puis patatra, ce devait être trop pour lui, il a fallu qu'il nous inflige vingt minutes de couloirs et de marche assommante, et donc là non, ce n'est plus possible. D'autant plus que la gestion de l'action entre passé et présent est très loin d'être aussi virtuose que dans Fantômes Contre Fantômes.

4/10
RINNE
 
Réalisateur : Takashi Shimizu
Scénario : Takashi Shimizu & Masaki Adachi
Production : Takashige Ichise, Yukie Kito, Yasushi Kotani…
Montage : Nobuyuki Takahashi
Bande originale : Kenji Kawai
Origine : Japon
Durée : 1h36
Sortie française : 5 septembre 2007












HAIRSPRAY
Affiche HairsprayAdaptation de la pièce musicale adaptée du film de John Waters de 1988, Hairspray est une comédie musicale, et t'as intérêt à aimer ça si tu vas le voir. Disons qu'il me semble qu'à un moment, ça ne chante pas. Alors certes c'est plus rythmé que la version Waters, c'est mieux joué, c'est plus joli (mention à la scène de chant avec les parents de Tracy), John Travolta est absolument divin, mais trop de chant tue le chant, c'est certain. D'autant plus que les morceaux, enlevés et bien produits, se ressemblent tous.




5/10
HAIRSPRAY 
Réalisateur : Adam Shankman
Scénario : Leslie Dixon d'après la pièce De Mark O'Donnell d'après le film de John Waters
Production : Adam Shankman, Neil Meron, Craig Zadan…
Photo : Bojan Bazelli
Montage : Michel Tronick
Bande originale : Marc Shaiman
Origine : USA / GB
Durée : 1h57
Sortie française : 22 août 2007











SHOOT' EM UP
Affiche Shoot 'Em UpLe réalisateur de 100 Girls décide de rendre son hommage au Hard Boiled de Woo en étirant la scène du bébé sur tout un film. Voilà. En fait je ne vois même pas ce qu'il y a à dire de plus. C'est con, bourrin, fun, le réa exécute quelques fantasmes de geeks (le gunfight pendant le sexe), des idées sont piquées à Raising Arizona (AKA meilleur film de l'histoire du cinéma, ne l'oublions jamais), Clive Owen se prend littéralement pour Bugs Bunny et Paul Giamatti pour Elmer Fudd. Une façon comme une autre d'adapter le polar HK à la culture US. Un peu moins de prétention et ça aurait pu être le Hudson Hawk des années 2000.



4/10
SHOOT 'EM UP 
Réalisateur : Michael Davis
Scénario : Michael Davis
Production : Rick Benattar, Susan Montford, Don Murphy…
Photo : Peter Pau
Montage : Peter Amundson
Bande originale : Paul Haslinger
Origine : USA
Durée : 1h26
Sortie française : 19 septembre 2007












LA DERNIÈRE LÉGION
Affiche La Dernière LégionA la base il y a la volonté de remonter à la source de la légende arthurienne en contant l'arrivée des Romains en Bretagne. Bon, même si au passage on perd les Troyens et quelques autres dizaines de chapitres, l'intention était bonne. Mais l'exécution est affligeante. Lefler place toujours sa caméra où cela dessert le plus l'action, Ben Kingsley se prend pour Sean Connery jouant Gandalf, Colin Firth, ben Colin Firth quoi, la musique est sous-mixée tellement les ingé son avaient compris qu'elle était ratée, le montage n'est même pas digne d'une série télé (de toute façon on est fixé dès la première "scène d'action" : un gros dur en prend un autre pour le mettre dans une fontaine : quatre plans, quatre raccords abjects).

La Dernière Légion

Par contre, c'est marrant, car cette fois-ci on nous conte l'histoire d'armée d'élite s'installant dans un pays étranger, et personne pour s'offusquer "Oui mais voilà, c'est un film pro nazi quoi". Peut-être ont-ils eu leur dose de connerie avec 300.

2/10
THE LAST LEGION 
Réalisateur : Doug Lefler
Scénario : Jez & Tom Butterworth d'après le livre de Valerio Mandredi
Production : Dino, Martha & Raphaella De Laurentiis…
Photo : Marco Pontecorvo
Montage : Simon Cozens
Bande originale : Patrick Doyle
Origine : USA / GB / Italie / France / Slovénie
Durée : 1h50
Sortie française : 19 septembre 2007











L’INVITÉ
Affiche L'InvitéLA comédie à la française. C'est-à-dire sans ambition artistique ou scénaristique (on ne joue que sur le bon mot pour faire rire, et jamais sur la dynamique du récit comme savaient par exemple très bien le faire les Inconnus dans Les Trois Frères ou Le Pari). Aucune ambition thématique (on te vend ça comme une critique des méthodes de recrutement actuelles, et on te le conclue en te disant qu'il vaut mieux être con, ringard et peu sûr de toi pour trouver du boulot). L'auteur allant jusqu'à utiliser des personnages-fonctions qu'on ne voyait plus depuis les années 80, comme la concierge nymphomane qui vient alourdir le récit absolument sans aucune raison.

L'Invité

La vraie interrogation demeure le devenir de Laurent Bouhnik. Après un prometteur Zonzon, il semble vouloir gagner les faveurs des deux familles du cinéma français : le pas bien intello (24 Heures De la Vie D'Une Femme) et le pas bien populaire (L'Invité) (référence à ma Blonde préférée). Pour quel intérêt ? Pas celui des spectateurs en tous cas.
Quoique, comme on pouvait s'y attendre, le film cartonne. Avant d'être multidiffusé sur TF1.

3/10
L’INVITÉ 
Réalisateur : Laurent Bouhnik
Scénario : David Pharao d'après sa pièce
Production : Maurice Illouz, Luc Besson, Pierre-Ange Le Pogam…
Photo : Jean-Paul Agostini
Montage : Frédérique Thoraval & Hervé de Luze
Origine : France
Durée : 1h22
Sortie française : 19 septembre 2007




   

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires