Community 5x13 – Basic Sandwich

Union sacrée

Affiche Community Saison 5

La cinquième et peut-être dernière saison de Community s’achève sur un double épisode éprouvant intensément sa structure afin de questionner son avenir, et le chemin parcouru par ses héros. Après Basic Story, voici la deuxième partie de ce diptyque, Basic Sandwich.


De retour aux affaires après son éviction par Sony et NBC, qui engendra une pitoyable saison 4, Dan Harmon avait un double défi : redonner ses lettres de noblesse à sa sitcom tout en reprenant les parcours de vie des personnages. Ces derniers sont donc de retour sur le campus qui a vu naître leur nouvelle personnalité, et, suite au bilan peu glorieux de leur départ pour la vie active, les voilà prêts à suivre Jeff dans une action en justice contre Greendale. Prenant conscience de tout ce que cette université leur a finalement apporté, ils forment un comité de sauvegarde afin d’assurer une certaine harmonie entre les élèves et les profs tout en venant à bout des négligences intrinsèques de l’établissement. La bande à Abed va s'échiner à réparer tout ce qui pourrait coûter cette belle unité, d’un simple panneau à fixer au mur à des crises plus existentielles.

Community 5x13 – Basic Sandwich

Changements à opérer, erreurs à réparer, cette cinquième saison n'élude pas les conséquences de la catastrophique saison 4. Une considération méta non isolée puisque c’est la capacité du show à jouer de sa nature fictive qui la rend si attrayante. Car ces commentaires, plutôt que de révéler de manière suffisante les artifices, participent à la cohérence de l’ensemble et instillent une certaine connivence. Et si dans les épisodes
Basic Story et Basic Sandwich la série est proche de mettre à jour le quatrième mur (les œillades d’Abed adressées au téléspectateur ou sa course pour échapper à la caméra qui le filme), c’est pour illustrer le terrible péril qui menace l’existence de Community, éminemment reliée à celle de Greendale. Car en ayant œuvré à réparer tout ce qui pouvait l’être, le comité emmené par Jeff aura conduit Greendale à sa propre disparition. L’université a ainsi pris tellement de valeur qu’elle fait l’objet d’une opération financière lucrative en étant revendue à Subway. Ce que redoutait Abed dans Basic Story est arrivé : en ayant normalisé le campus, il n’y a plus d’histoire à raconter. Le délire constant qui caractérisait la vie dans l’établissement ne peut plus advenir dans cette aseptisation galopante. Dès lors, pour vraiment sauver Greendale le study group part à la recherche d’un trésor enfoui durant les années 70 par le premier doyen, l’informaticien barré Russel Borchert. Le dernier épisode de cette saison s’articule donc autour de cette ultime quête.

Community S05E13 Basic Sandwich


Enlevé, à l'image de la saison, ce final navigue entre comédie raffinée, hystérique, grave et amère. Des extatiques Dean Pelton et Annie à la recherche d'un labo secret, un Russel Borchert bien vivant resté reclus pendant quarante ans, les pouvoirs psychiques de Richie pour faire "parler" Hickey en lui dérobant son cerveau et Chang, qui n’avait pas été aussi dérangé depuis bien longtemps, génial dans sa tentative de démasquage façon Scooby-doo. : la densité de ces vingt-deux minutes est impressionnante, certains personnages comme Shirley en font les frais.
Ce Basic Sandwich se penche en même temps sur ces personnages en panique face à la possible disparition de leur univers, et donc de la disparition du show lui-même, s’ils échouaient à rétablir le déséquilibre inhérent à Greendale. Un monologue évidemment méta d’Abed console une Annie dévastée par l’annonce du mariage de Jeff et Britta, et compare leur romance nouvelle à un spin-off de ce qu’ils vivent ensemble depuis cinq ans. Une séquence sur le fil du rasoir qui fonctionne presque miraculeusement sur les deux plans.

Mais là où cet épisode fait très fort, c’est en parvenant à renouer in extremis avec les sentiments des personnages et leur évolution au long de la saison. C’est Annie qui délivre d’abord un speech que n’aurait pas renié Jeff sur la nécessité d’accepter les désirs de l’autre même s’ils vont à l’encontre de ce que l’on éprouve. Toute cette cinquième saison était ainsi fondée sur cette capacité (le départ de Troy, l’opposition père-fils de Advanced Advanced Dungeons And Dragons, les sentiments de Rachel…). Mais elle était également structurée sur la capacité des personnages à s’accepter tels qu’ils sont au plus profond d’eux (Bondage And Beta Male Sexuality, VCR Maintenance And Educational Publishing, G.I Jeff…). Et Jeff illustre parfaitement ceci lorsque, pour ouvrir l’accès du labo dans lequel ils sont enfermés, il doit susciter une réaction affective de la part du robot construit par Borchert. Pour ce faire, il revêt le casque transmetteur, demande à ses compagnons de se retourner et fait appel aux sentiments qu’il éprouve pour chacun d’eux en les regardant tour à tour. Et c’est en terminant sur Annie que le pic émotionnel désiré est atteint. Il accepte enfin ce qu’il éprouve pour elle depuis longtemps.

Community S05E13 Basic Sandwich


Dan Harmon, par l’entremise de ses personnages, a réussi la renaissance de Community. Harmon est non seulement parvenu à renouer avec ce qui faisait la saveur du show mais a composé avec le départ de deux personnages emblématiques, Pierce et Troy, remplacés avec brio par Buzz Hickey et Duncan. 
La saison entière revisitait des moments et des motifs des trois premières saisons, dans un retour aux sources miroir et salvateur. Pas de nostalgie, mais la volonté de continuer à progresser. Et dans ce Basic Sandwich, Harmon sera vraiment allé au bout de sa logique en proposant une excursion à la source de Greendale ET de la série grâce au personnage de Russell Borchert, interprété par Chris Elliott, un acteur de second plan et auteur comique pour The Late Night With David Letterman et la série Get A life, entre autres. Russell Borchert est l’informaticien dingue à l’origine de la fondation de Greendale. Et Chris Elliott n’est nul autre que le scénariste du téléfilm Action Family, l'une des importantes sources d’inspiration de Dan Harmon
Action Family mélangeait sitcom familiale et série policière pour un résultat détonnant puisque les membres de cette famille étaient particulièrement dérangés. On sent bien ce qui a pu séduire Harmon dans ce one shot écrit par Elliott.



La saison se termine donc par un happy end assez déroutant car tandis que la vente de Greendale à Subway est neutralisée, Star-Burns fait retentir le Ants Marching de Dave Matthews, une chanson illustrant le conformisme de la population et sur laquelle se trémoussent l’ensemble des étudiants présents. Harmon se serait-il vendu, appelant ainsi sa propre création à rentrer dans le rang comme le voulait NBC ? On assiste plutôt à une sorte de commentaire ironique car si le statu quo semble restauré, n’oublions pas qu’il repose sur une université qui ne peut exister qu’en étant perpétuellement au bord du précipice, à deux doigts d’imploser sous ses propres délires. Sans conflits, plus d’histoires, donc plus de Greendale et encore moins de Community.

Le diptyque qui clôt la saison et boucle le cercle narratif si cher à Harmon est plutôt adroit et achève de redorer définitivement le blason de la série. Et tout bien considéré, il s'avère même carrément subversif.
L'objectif poursuivi par Subway est de normaliser Greendale, de la franchiser. Un mouvement effaçant l'échec de la tentative de la firme de s'implanter dans la fac au cours de la troisième saison. Difficile de ne pas y déceler une métaphore de la propre action du network NBC tentant, sinon de contrôler Community, du moins canaliser ses dérives. C'est d'autant plus prégnant que les deux costards-cravates Richie et Carl, apparus pour la première fois dans la tant honnie saison 4, chargés d'assurer le bon déroulement de l'opération, peuvent aisément être assimilés à une figuration des exécutifs incompétents auxquels Harmon a pu être confronté. Une grille de lecture qui donne encore plus de saveur à la manière dont ils sont ridiculisés puis évincés.

Community - Basic Sandwich

Comparativement aux trois premières saisons, ce final ne pose pas de grand bouleversement. Ce n’était pas le but, même si chaque protagoniste aura pu entreprendre quelques virages personnels importants. L’objectif était de retrouver une unité, cette identité très particulière d’un groupe d'individus déglingués par la vie. Et peut-être ainsi repartir pour une sixième saison (et un film ?!) comme le prophétise peu avant la fin Abed en lançant un dernier regard complice à la caméra. En attendant de savoir si NBC acceptera de financer une nouvelle saison ou d’autres séries de remplacement (voir l’hilarant end tag proposant de faux concepts assez désopilants), on peut se satisfaire de constater que l’âme de Community est définitivement sauvée.




COMMUNITY 5x13 – BASIC SANDWICH
Showrunner : Dan Harmon
Réalisateur : Rob Schrab
Scénario : Ryan Ridley
Producteurs : Dan Harmon, Chris McKenna, Andres Anglade, Jake Aust…
Montage : Christian Kinnard
Pays : Etats-Unis
Durée : 22 minutes
Diffusion : 17 avril 2014 
Network : NBC 




   

Commentaires   

 
0 #1 Dius le vendredi 25 avril 2014 à 11:49
Petite correction sur Richie et Carl : ils sont apparus à la saison 3. Ils avaient décidé du renvoi des 7 et permis à Chang de devenir chef de Greendale. En fin de S3, ils demandaient au Dean de ne pas ébruiter "l'incident". Ceci dit, ils fonctionnaient déjà comme des exécutifs un peu à la masse ^^
Citer
 
 
0 #2 Dius le vendredi 25 avril 2014 à 11:58
Et j'ai oublié de dire : très bon article :)
Citer
 
 
0 #3 ZUGASTI Nicolas le lundi 05 mai 2014 à 18:01
Merci pour la correction ! Et le compliment ! ;-)
Citer
 

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires