Meneuse de revue #23

Ce texte nous le voulons

Christine Albanel par jaffiche.fr
Ce texte nous l'aurons ! Après de longues semaines d'attente, les lecteurs de L'ouvreuse se mutent en député agité plus proche du roquet de cour que du serviteur de la république, sacrifiant la dignité aux caprices.

Ha vous la voulez la meneuse de revue, où on y trouve tout ce qu'il ne faut pas dire mais qu'il faut lire ? Ben vous l'aurez. Une spéciale Hadopi pour la peine.


HADOPI TU TE NOIES
"Cette loi, dont on nous affirme qu'elle défendra les droits des artistes et le droit d'auteur en général, nous apparaît surtout comme un cheval de Troie employé pour tenter d'établir un contrôle d'Internet, constituant par là même une menace pour la liberté d'expression dans notre pays."

Une centaine de personnalités du monde de la science-fiction littéraire a signé un fort intéressant article nommé Qui contrôlera le futur ? visant à mettre en garde le citoyen contre les dérives qui peuvent découler du projet de loi Création et Internet. Nous savons bien que pour le gouvernement et les conseillers de Dame Albanel ces lettrés sont moins crédibles qu'Elie Semoun et Jean-Paul Salomé, mais on fait avec ce qu'on a sous la main pour sauver les fondamentaux.

"Internet n'est pas le chaos, mais une œuvre collective, où aucun acteur ne peut exiger une position privilégiée, et c'est une aberration de légiférer sur des pratiques nées de la technologie du XXIe siècle en se basant sur des schémas issus du XIXe siècle, songez-y.
Car l'avenir est notre métier.
"

L'AVENIR



POUR D'AUTRES, LE MÉTIER C'EST LE PASSÉ




"L'art en général est en très très grand danger à cause d'Internet." – Enrico Macias, Maître de conférence en nouvelles technologies.

Enrico apprend avec stupeur que face à la crise les gens téléchargent non seulement des livres, mais aussi des salles de théâtre. On n'arrête pas le progrès. Ce n'est plus du piratage, c'est du vol à main armée ! Toujours rassurant de constater que les artistes trônant autour du député rageur ne savent même pas que le délit qu'ils combattent se nomme tout simplement "la contrefaçon", et qu'on peut ainsi laisser au vestiaire les armes et autres propagandes honteuses.

"Moi je dis qu'il faut une très grande solidarité entre toutes les formes d'expression contre Internet, qui est la source de tous nos problèmes." – Enrico Macias, philosophe progressiste, fin du XIXème siècle.

Le plus gros problème d'Enrico Macias, enfin si on peut en isoler un, est de ne pouvoir comprendre qu'Internet solidarise précisément toutes les formes d'expression. Mais peut-être que pour ce petit sergent du gouvernement une "forme d'expression" ne peut être qu'un média à sens unique où seul une partie peut s'exprimer, comme c'était le cas ces trente dernières années ?

"Il faut que Internet se plie à nos décisions" – Enrico Macias, Prix Nobel.

Les sages et visionnaires décisions qui auraient pu engendrer ceci sans l'intervention du Conseil Constitutionnel ?





LA SOURCE DE TOUT LEURS PROBLÈMES
"Nous allons créer une civilisation de l'esprit dans le cyberespace. Puisse-t-elle être plus humaine et plus juste que le monde que vos gouvernements ont créé."

En ces tristes temps de bigbrotherisation, souvenons-nous et diffusons la superbe Déclaration d'Indépendance du Cyberespace rédigée en 1996 par le visionnaire John Perry Barlow (mais moins qu'Enrico Macias).

"Vous prétendez que des problèmes se posent parmi nous et qu'il est nécessaire que vous les régliez. Vous utilisez ce prétexte pour envahir notre territoire."





LES AILES DE LA RENOMÉE
Nous sommes si peu souvent cités par nos aimables confrères, même lorsque nous servons de source ou d'inspiration, qu'on ne va pas passer à côté de nos quinze secondes de gloire : notre détournement Le Pétoupé Tue réalisé par Macfly figure dans le top 5 du site 20Minutes.fr des vidéos anti-Hadopi. L'occasion de constater qu'en effet, Hadopi favorise la création.

Pour celles et ceux qui désirent continuer à profiter de nos travaux pour alimenter leur blog influent neuneupointzéro, retrouvez nos dossiers, articles et brèves en P.S. de cet édito (remis à jour à chaque nouvelle publication sur le sujet).

A la semaine prochaine pour une meneuse de revue consacrée enfin au cinéma (enfin tout dépend si on considère Le Transporteur 3 comme du cinéma).



Hadopi en France


(Logo "Albanel is watching you!" par le site jaffiche.fr)


   

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires