Flop 2012

Wrong

Flop 2012

Il se dit que 2012 fut une année moyenne. Peut-être parce que certains grands sont devenus bien petits. Pour le reste, nos divers flops font la part belle aux films moyens, c'est dire.

Peut-être est-ce la conséquence des régimes sans daube débutés par quelques rédacteurs.

Et malgré la crise, on constate l'absence de films français dans le Big Flop. Une autre conséquence du régime, qui sait ?



 

FLOP 2012 DE L'OUVREUSE

10 - Battleship de Peter Berg

9 - Grave Encounters de The Vicious Brothers (DTV)

8 - The Avengers de Joss Whedon

7 - Babycall de Pål Sletaune

6 - Norwegian Ninja de Thomas Cappelen Malling (DTV)

5 - The Dark Knight Rises de Christopher Nolan

4 - Twixt de Francis Ford Coppola

3 - The Amazing Spider-Man de Marc Webb

2 - Cosmopolis de David Cronenberg

1 - Prometheus de Ridley Scott



DÉTAIL PAR RÉDACTEUR

Nicolas Marceau

10 - The Dark Knight Rises de Christopher Nolan
Dying like Marion Cotillard
. Boring like Christopher Nolan.

9 - Bullhead de Michael R. Roskam
Je ne résiste pas aux charmes bovins de Matthias Schoenaerts mais ça ne m'empêchera pas de trouver ce sketch grolandais profondément casse-couille.

8 -  Kill List de Ben Wheatley
The Wicker Man
en mode Ken Loach, avec un couple qui s'engueule dans une cuisine pendant trente minutes pour faire comme dans les films français. Du cinéma de genre pour ceux qui n'aiment pas le genre.

7- Bellflower de Evan Glodell
Tiens, Aronofsky a réalisé un prequel à Mad Max ?

6 - Despues De Lucia de Michel Franco
J'aurais pas dormi pendant la moitié du film, je serais tout indigné dites donc...

5 - Astérix & Obélix : Au Service De Sa Majesté de Laurent Tirard
Après Le Petit Nicolas, Laurent Tirard massacre Astérix. S'il pouvait arrêter de nous faire croire qu'il a lu (et compris) l'oeuvre de Goscinny, ce serait gentil. Merci.

4 - The Avengers de Joss Whedon / The Amazing Spider-Man de Marc Webb
Pendant que Peter Parker fait du skate en pianotant sur son iPhone, les Avengers dégustent un kébab après deux heures de touche-pipi chiant et con. Aujourd'hui, "le classicisme c'est la télé" selon certains. Je préférai quand c'était le cinéma.

3 - Prometheus de Ridley Scott
Un chef-d'œuvre philosophique.
Promémétheus

2 - Twixt de Francis Ford Coppola
Impudique et laid. Le film que nicco regrette le plus d'avoir attendu cette année.

1 - Cosmopolis de David Cronenberg
Cronenberg a une connerie asymétrique.

Cosmopolis
Cosmopolis




Pierre Remacle


10 - Take Shelter de Jeff Nichols

Je crois que j'aurais moins perdu mon temps si j'avais creusé un véritable abri anti-atomique.

9 - Rec 3 : Genesis de Paco Plaza
Marrant comme ce qu'on nous présente comme la genèse de la franchise sonne bien davantage comme le glas de celle-ci.

8 - The Cat de Seung-Wook Byeon
J'ai déjà vu des lolcats plus effrayants que ça.

7 - Norwegian Ninja de Thomas Cappelen Malling
Difficile de déterminer ce qui est le plus énervant : la paresse de l'écriture et de la réalisation ou bien l'extraordinaire potentiel du sujet (des ninjas scandinaves en pleine guerre froide !) gâché dans ce film sans saveur.

6 - The Amazing Spider-Man de Marc Webb
On va faire comme à la campagne, un bon coup de chaussure sur sa tête et on n'en parle plus.

5 - The Dark Knight Rises de Christopher Nolan
This isn't a Batman mooooooooo...


4 - Twixt de Francis Ford Coppola
Parfois, il y a des offres qu'on doit refuser.

3 - Babycall de Pål Sletaune
Allø maman bøbø.

2 - Grave Encounters des Vicious Brothers
Vicieux ? Ils se vantent là. Mais c'est vrai que Dumb as Fuck Brothers, ça fait directement moins vendeur.

1 - Prometheus de Ridley Scott
Raté à tellement de niveaux que ça en devient un exploit.

Grave Encounters
Grave Encounters



Nicolas Bonci


10 - La Désintégration de Philippe Faucon
La démonstration se veut implacable et sans détour, elle n'est que mécanique et scolaire, à en devenir contre-productive. Dommage.

9 - Young Adult de Jason Reitman
Flop pas réellement mérité car il y a objectivement des films bien pires, mais c'est le duo Reitman/Cody et j'ai des principes.

8 - My Week With Marilyn de Simon Curtis
Parce qu'on va bientôt vous refaire le coup du film-musée avec Hitchcock.

7 - Battleship de Peter Berg
Aurait été proprement insupportable sans ce moment de grâce quand, sur la fin, un porte-avion tire un frein-à-main et drifte sur la mer.

6 - Damsels In Distress de Whit Stillman
"Stillman ourdit mille tours empruntés à Samuel Johnson ou Fred Astaire pour le réenchantement de ce même monde auquel il fait si souvent mine d’être sourd."
Fred Astaire. Parce qu'il y a des claquettes. Voilà où on en est.

5 - Norwegian Ninja de Thomas Cappelen Malling (DTV)
Rien de plus horripilant qu'un film qui ricane 24 fois par seconde "Je suis une comédie culte".

4 - Le Guetteur de Michele Placido
On serait encore à l'époque de la projo pelloche j'aurais volontiers cru à un mélange de bobines de plusieurs films.

3 - Butterfly Cafe de Marc Elbaum (DTV)
Je conseille la vision de ce chef-d'oeuvre aux âmes marries qui voient du "new age" dès qu'une image est shootée avec couleurs et sentiments.

2 - A Serbian Film de Srdjan Spasojevic (DTV)
Ce qui est déplorable dans ce faux film scandale est qu'absolument rien n'est assumé, ni par les personnages, encore moins par le réal. Du vide avec du poil autour.

1 - Cosmopolis de David Cronenberg
http://catsopolis.tumblr.com

Damsels In Distress
Damsels In Distress



Guénaël Eveno


10 - Chronicle de Josh Trank
Ce que peut devenir un bon film de super-héros quand on le croise avec un concept crétin. Du gâchis.

9 - Sherlock Holmes 2 : Jeu D'Ombres de Guy Ritchie
En dehors de Moriarty et de la présence des fameuses chutes du Reichenbach (qui rattrape la frustration de l'épisode de Sherlock), un nouvel opus qui confirme que Guy Ritchie ne fait qu'exploiter le nom de Sherlock Holmes pour vendre un Downey Jr. show vaguement steampunk. On devra donc se contenter de quelques références jetées en pâture pour passer le temps, d'une enquête peu surprenante et d'un final même pas digne d'une mauvaise sitcom.

8 - Faust d'Alexandr Sokurov
Visuellement beau mais trop hermétique.

8 - Piégée de Steven Soderbergh
Un des films les plus honnêtes du Soderbergh de ces dernières années. J’ai malheureusement oublié de quoi il parlait.

7 - Silent Hill 2 : Revelation 3D de Michael J. Bassett
Foire aux monstres grotesque et intrigue comprenant une romance. On parle bien de Silent Hill.

6 - Battleship de Peter Berg
Merci aux vieux et à Taylor Kitsch qui sont les seuls à garder la tête à peu près haute dans cette partie de Boum Boum Clash Bang Plouf avec méchants E.T et persos têtes à claque. Même pas divertissant.

5 - Babycall de Pal Sletaune
Un énième film mou où on se doute qu’il y aura un twist foireux à la fin pour dire que c'était génial. La pauvre Noomi Rapace livre une interprétation convaincante mais n’est guère servie par cette année qui classe trois de ses films dans ce flop.

4 - Norwegian Ninja de Thomas Cappelen Malling (DTV)
Un film aussi long qu’une journée au Pôle Nord.

3 - King Rising 2 : Les Deux Mondes de Uwe Boll (DTV)
Un DTV avec Dolph Lundgren qui ne réhabilitera pas Uwe Boll. Reste une apparition mémorable de Prince de Lu.

2 - Prometheus de Ridley Scott
Incohérent, répétitif, ridicule et pas efficace pour deux sous. Charlize Theron sauve le film de la première place.

1 - Taken 2 d'Olivier Megaton
Vivement le 3 avec la revanche des familles des victimes des grenades que fifille a lancée pour retrouver papounet dans les geôles des méchants.

Norwegian Ninja
Norwegian Ninja



Sébastien Le Gallo

10 - Le Prénom de Alexandre de La Patellière & Matthieu Delaporte
Pendant les dix premières minutes, on y croit : voix off, montage à la Amélie Poulain, mouvements de caméra travaillés. Puis, un peu comme Les Petits Mouchoirs et son sympathique plan-séquence d'introduction en décalage total avec le reste, on déchante rapidement tant la réalisation se vautre dans une captation théâtrale, tant l'histoire dévoile des personnages inintéressants au possible et tant leurs engueulades en série sonnent faux et ne mènent sur rien.

9 - L'amour Dure Trois Ans de Frédéric Beigbeder
Seule chose à sauver de cette purge, la photo du chef op' attitré de Bruno Dumont. Comme quoi.

8 - Nouveau Départ de Cameron Crowe
La comédie dramatique tire-larme du samedi après-midi sur M6 mais avec plein de sous. Crowe est tombé bien bas...

7 - Twixt
 de Francis Ford Copolla
Si on m'avait dit que Copolla livrerait un jour un film d'une telle laideur, je ne l'aurais pas cru.

6 - Grave Encounters
 de The Vicious Brothers
Du found footage au sens littéral. Ils ont trouvé les rushes par terre.

5 - Ghost Rider : L'Esprit De Vengeance
 de Mark Neveldine & Brian Taylor
L'histoire du navet qui se croyait nanar. Ou comment ne pas même parvenir à user de la notoriété memesque de Nicolas Cage à des fins humoristiques.

4 - Cosmopolis de David Cronenberg
Huis-clos passionnant dans une limousine et brillante analyse sur les conséquences du capitalisme. Nan je déconne c'est à chier.

3 - The Amazing Spider-Man
 de Marc Webb
Et la mort de Ben (le pauvre vieux saute sur un homme armé sans aucune raison) remporte la palme de la scène la plus crétine de l'année.

2 - Lockout
 de James Mather & Stephen St. Leger
Le pitch de Luc Besson : "Pareil que New York 1997, sauf que le président il est gentil et que le méchant c'est un punk à chien."

1 - Prometheus de Ridley Scott
Tout a été dit ici.

L'Amour Dure 3 Ans
L'Amour Dure 3 Ans



Nicolas Zugasti

10 - Babycall de Pal Sletaune
Amer béton.

9 - A Better Tomorrow de Song Hae-sung (DTV)
Un remake du Syndicat Du Crime de John Woo à la sauce coréenne qui manque de concision et qui pêche surtout dans la reprise hyper fadasse du perso charismatique en diable de Chow Yun-fat. Pourtant, il y avait moyen de trouver un pendant fort appréciable :
Community

8 - Underworld : Nouvelle Ere de Måns Mårlind & Bjorn Stein
Cinématographiquement de pire en pire mais on rigole de plus en plus !
Et en souvenir du regretté Esquimau de l’exigeante sélection parallèle : un regard sur ton cul :
Underworld

7 - Blanche-Neige Et Le Chasseur de Rupert Sanders
Cet endive de Kirsten Stewart est en fait une cosse échappée de chez Don Siegel : après avoir dévitalisé la figure du vampire, voilà qu’elle s’est occupée de celle de Blanche-Neige.

6 - Twixt de Francis Ford Coppola
Tout comme beaucoup ont placé ce film dans le haut de leurs tops parce qu’il s’agit tout de même de Coppola, je ne le descendrai pas plus bas pour la même raison. Mais alors vraiment uniquement pour cette raison.

5 - Avengers de Joss Whedon
Ouais, les Avengers ont un Hulk pour foutre la pâté (en se marrant) à Loki. Nous, pauvres humains, il nous reste les yeux pour pleurer.

4 - The Amazing Spiderman de Marc Webb
http://ilove-andrewgarfield.tumblr.com/post/34498798264/new-feels-reaction-gif-credit-x

3 - The Dark Knight Rises de Christopher Nolan
Après avoir brisé les reins à Batman, Bane se demandait "ce qui se briserait en premier. Ta volonté... Ou ton corps ?". C’est sans aucun doute l’état d’esprit qui a animé Nolan envers les spectateurs pour proposer un tel salmigondis narratif.

2 - Prometheus de Ridley Scott
Définitivement, non, ce n’est pas Tony Scott qui aurait dû nous quitter…

1 - Cosmopolis de David Cronenberg
Les limos rêvent-elles de prostate asymétrique ?

Twixt
Twixt


Les flops
2007
2008
2009
2010
2011




   

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires