Doctor Who - Le Retour du Docteur Mystério

Le plein de super

Affiche Le Retour Du Docteur MystérioDans l'attente de l'ultime saison signée Moffat du plus célèbre des Seigneurs du temps, le traditionnel épisode spécial de Noël tombe à point nommé. Et s'il n'est pas le plus réussi, il permet de rappeler ce qui en fait un personnage aussi attachant.


Contrairement aux spéciaux précédents, celui-ci ne possède qu'un très lointain rapport avec la période de Noël. Tout au plus est-ce l'objet d'un gag où Twelve est confondu avec le père Noël. Ici, Moffat se focalise d'avantage sur l'ancrage super-héroïque de la série plus marqué depuis son arrivée au poste de showrunner. Attributs reconnaissables, antagonistes récurrents, origine extra-terrestre, défenseur de sa planète d'adoption, volonté de préserver la vie coûte que coûte : on peut aisément rapprocher le Docteur du plus kryptonien des surhommes. Ce n'est pas la seule illustration de l'attirance démontré par Moffat pour le genre puisque sa version de Sherlock Holmes renvoie abondamment à Batman, la dynamique avec Watson rappelant celle qu'entretient le détective costumé avec Robin. Le Retour Du Docteur Mystério est ainsi un vibrant hommage au mythe de Superman. L’alter-ego humain timide et effacé, la journaliste love interest ne faisant pas le rapprochement, les locaux même où se déroule l'action rappellant le Daily Planet, sont quelques uns des éléments faisant écho à l'univers du personnage de Joe Shuster et Jerry Siegel. De la même manière, le super-héros The Ghost, de par ses pouvoirs et ses postures, s'apparente à un décalque sans originalité. Heureusement, l'épisode ne se limite pas à un pastiche (cadrage et découpage de certaines séquences figurent des pages de comic books), aussi bien fait soit-il. S'il n'apporte rien de nouveau dans la propre mythologie du Seigneur du temps et semble échapper à toute continuité narrative, cet opus offre une escapade bienvenue pour régénérer les états d'âme du douzième Docteur, durement éprouvé par les événements survenus au long de la saison et des christmas specials passés.

Le Retour du Docteur Mystério

Moffat s'emploie donc à renouer avec une approche plus légère et enjouée. Le ton est donné d'entrée lorsque le Docteur fait la rencontre du jeune Grant et qu'il lui permet d'accéder accidentellement à des pouvoirs incroyables. La féerie, la fantaisie ainsi que l'humour (via Nardole et les seconds rôles) sont de retour après leur mise en sourdine tout au long de la saison 9 et sa série d'épisodes plus sombres, plus tragiques et surtout plus ambivalents tant chez les antagonistes (Ashyldr/Me, les Zygons) que dans les attitudes du Docteur et de Clara. Il s'agissait principalement de faire face aux conséquences de ses actes. On reste dans ce cas de figure puisque des flashbacks montrent le Docteur visiter Grant au long des années pour voir comment il s'en sort mais l'ambiance est moins pesante, plus décalée (pendant l'observation des agissements des bad guys, le Docteur mange quelques en-cas, tel un spectateur privilégié).

Le Retour Du Docteur Mystério

Pourtant, la raison de sa présence sur le toit d'un immeuble new-yorkais évoque un bien triste souvenir. En effet, il est en train de parachever une machine, dont lui seul a le secret de fonctionnement, qui doit résoudre les problèmes de perturbations de l'espace-temps générés par l'épisode Les Anges Prennent Manhattan (saison 7) qui avait vu la disparition dramatique d'Amy et Rory Pond. Cet épisode est tout entier construit autour de cette perte à conjurer. Il faut faire face au départ de la fille impossible, même s'il l'a oublié, et surtout laux derniers instants passés aux côtés de sa bien-aimée River Song au pied des tours de Dorillium, objet de l'épisode The Husbands Of River Song il y a déjà un an. Le Docteur va donc faire en sorte que Grant ne se laisse pas détourner d'un potentiel bonheur amoureux avec la journaliste dont il est le baby-sitter via sa vampirisante fonction de super-héros sur la brèche.

Le Retour du Docteur Mystério

Ainsi, l'épisode s'articule plus volontiers autour du principe de dissimulation/révélation de l'identité secrète de Grant qu'autour de la menace du jour matérialisée par une énième tentative d'invasion de la Terre, cette fois par une race d'extra-terrestres à l'apparence limitée à des cerveaux anthropomorphisés. Le danger qu'ils représentent est relégué au second plan, leur neutralisation s'avérant finalement assez facile. Des péripéties certes expédiées mais qui généreront quelques savoureuses punchlines tout en mettant en valeur les interventions de The Ghost et pimenter la vie de Grant. Malgré un équilibre précaire entre les deux intrigues, l'épisode fonctionne plutôt bien, et plus que le questionnement de la figure super-héroïque, son intérêt réside dans une remise en cause assez pertinente du statut. Au fond, quel est le véritable exploit ? Celui de déjouer tous les pièges et surmonter les pires épreuves ou plutôt d'affronter ce moment où l'on se résigne à laisser tomber le masque pour révéler sa véritable nature ? La question se pose pour Grant et par corollaire au Docteur à l'aune de ses propres aventures.
Le Retour Du Docteur Mystério est sans doute un épisode mineur qui relance toutefois la course d'un personnage émotionnellement au creux de la vague.




THE RETURN OF DOCTOR MYSTERIO
Réalisateur : Edward Bazalgette
Scénario : Steven Moffat & Sydney Newman
Production : Peter Bennett, Brian Minchin, Steven Moffat
Photo : Ashley Rowe
Montage : Adam Green
Musique : Murray Gold
Origine : Grande Bretagne
Durée : 1h01
Diffusion : 25 décembre 2016




   

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires