Meneuse de revue #18

Crisis on infinite earths

L'ouvreuse Shop
C'EST LA CRISE !! Et si, comme nous, vous avez entre vingt et trente ans, vous entendez cette lamentation depuis votre petite enfance, et avez donc fini par croire que ce que les gens du poste appellent la "crise", c'est juste l'état normal et vous vous en tapez, avec raison.



LE GOUT DES AUTRES
Le tribunal des bonnes consciences culturelles a encore frappé, sur Canal + et dans son "Grand Journal" notamment. Alors qu'elle recevait Fabrice Du Welz et Emmanuelle Béart, l'équipe de chroniqueurs de Michel Denisot a démontré toute la partialité dont savent faire preuve les médias dès lors qu'il s'agit d'évoquer un film sortant des "sentiers battus" français. Ainsi le cinéaste et son actrice ont dû s'expliquer sur la tonalité fantastique de Vinyan, voire carrément se justifier, tant les questions sans intérêt stigmatisant le pourquoi du comment de la chose revenaient sans cesse, ce qui mena, vous vous en doutez, très loin la discussion. Extraits :

Ariane Massenet : - C'est un film de genre, hein ?
Emmanuelle Béart : - Heu, oui, mais c'est surtout un film sur le deuil...
Ariane Massenet : - Non mais c'est fantastique quand même.
Emmanuelle Béart : - Oui, sur la fin, mais c'est un cheminement…
Ariane Massenet : - Qu'est-ce qui vous attire dans ce genre de film ?
Etc…

Sans avancer qu'un tel exemple, hélas fréquent, illustre le boulot à effectuer afin de faire de la diversité culturelle française pas seulement un slogan mais aussi et surtout une normale vérité, on remarquera juste que lors d'entretiens avec des Catherine Breillat ou des Christophe Honoré, les intervenants ne leur balancent absolument jamais d'un air inquisiteur : "C'est un film dramatique, ça, non ? Pourquoi avoir fait un drame intimiste ? Qu'est-ce qui peut bien vous attirer là-dedans ? C'est pour faire plaisir à vos enfants ? Vous en regardez beaucoup chez vous ? C'est un nouveau choix de carrière ou vous allez revenir à un cinéma plus traditionnel ?".


LA LOI ET L'ORDRE




ON VOUS MENT PAS, ON VOUS SPOILE
Pitch de Comme Les Autres : "Ils filent le parfait amour... Enfin, presque : Emmanuel veut un enfant et pas Philippe... Pourtant, Emmanuel décide un jour de franchir le pas, au prix de perdre Philippe... Mais comment avoir un enfant quand on est homo ?"

Oui dites donc, c'est une bonne question ça. Alors, à votre avis, ils vont l'avoir l'enfant ?
Affiche Comme Les Autres












CULTURE
Un artiste risque actuellement trois ans de prison et 175 000 euros d’amende pour avoir fait du mail-art érotique, à savoir l'envoi de cartes postales de poitrines féminines. Cela ne se passe pas en Chine, ni en Corée du Nord ou dans une quelconque dictature rétrograde : nous devons cette exceptionnelle preuve d'intelligence à la substitut du procureur de la République de Cahors. En France. Faut croire qu'à Cahors il n'y a pas d'affiches publicitaires, ou un décalage horaire de cinq siècles.
Et pendant ce temps, une présentatrice télé se voit nommée au conseil d'administration de l'Odéon. En effet, il suffit de quelques lectures sur les planches pour se voir "qualifiée dans le domaine culturel". Et d'une paire de seins pour finir en prison.
On se rassure en constatant que les sphères d'influence ne traversent pas la baltique, sinon c'était Jérome Rothen le Nobel de littérature cette année. Ouf.


LES GRANDS ESPACES SE RENCONTRENT
Affiche J'Irai Dormir à HollywoodAffiche Into The Wild












LE CONSEIL DE L'OUVREUSE A FRANÇOIS MARIN




L'OUVREUSE, L'ADAPTATION AU CINEMA
Go Fast
(oui on sait, la pancarte est trop petite)


L'OUVREUSE SUBIT AUSSI LA CRISE
L'ouvreuse Shop

































(photo : Binnie)


   

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires