Flop 2011

Lanterne rouge

Flop 10

Il fallait bien un flop pour faire cohabiter des douaniers avec des pirates, un cri avec une maison muette, des surdoués avec Zach Snyder.

On les a vus en 2011 et on ne les reverra jamais, mesdames messieurs voici nos pires expériences cinématographiques de l'année écoulée :








FLOP 10 2011 DE L'OUVREUSE



10 – Rien A Déclarer de Dany Boon

9 – The Prodigies d'Antoine Charreyron

8 – Green Lantern de Martin Campbell

7 – Pirates Des Caraïbes 4 - La Fontaine De Jouvence de Rob Marshal

6 – Hybrid d'Eric Valette

5 – Scream 4 de Wes Craven

4 – Ne Nous Jugez Pas de Jorge Michel Grau

3 – En Quarantaine 2 de John Pogue (DTV)

2 – The Silent House de Gustavo Hernandez

1 – Sucker Punch de Zach Snyder



DÉTAIL PAR RÉDACTEUR


Nicolas Bonci

10 - Shame de Steve McQueen

9 - The Prodigies de Antoine Charreyron

8 - Ne Nous Jugez Pas de Jorge Michel Grau

7 – La Couleur Des Sentiments de Tate Taylor

6 - Contre Toi de Lola Doillon

5 - Green Lantern de Martin Campbell

4 - La Conquête de Xavier Durringer

3 - Sucker Punch de Zach Snyder

2 - En Quarantaine 2 de John Pogue (DTV)

1 - HH, Hitler A Hollywood de Frédéric Sojcher


Guénaël Eveno

10 – Fright Night de Craig Gillespie
Pas un ratage total, mais une grosse déception. Fright Night se débarrasse de tous les atouts de l'original pour devenir un film fade et sans surprise de plus et commet l'outrage suprême de rendre David Tennant ridicule.

9 – Ne Nous Jugez Pas de Jorge Michel Grau
Très chiant et poussif, ou comment cacher (très mal) sous un prétexte horrifique un long discours social qui s’étire mentalement sur plusieurs heures. Restent les putes zombifiées qui accueillent un léger sourire.

8 – Rien A Déclarer de DanyBoon
Comme son nom l’indique. C’est vrai qu’il faut plaire au plus grand nombre, mais de là à transformer un postulat de comédie aussi prometteur en une accumulation de lieux communs et de situations prévisibles... Incompréhension.

7 – Kung Fu Panda 2 de Jennifer Yuh
Une suite parfaitement inutile et profondément chiante que j’ai complètement oubliée sitôt sorti de la salle.

6 – Hybrid de Eric Valette
Une volonté louable d’aborder frontalement le genre n’excuse pas le coté brouillon omniprésent, le ridicule achevé de certaines scènes et la forte teneur en chiantitude du résultat. Dommage.

5 – Black Swan de Darren Aronofsky
Je n’aurais jamais pensé mettre un film d’Aronofsky dans mon flop, mais si Black Swan est très moyen et bourré de citations mal digérées à la première vision, ses défauts reviennent en puissance dix à la seconde pour rendre le tout crispant et insupportable.

4 – En Quarantaine 2 de John Pogue (DTV)
Le zombie à quatre pattes ne mérite pas d’être dans le flop 3.

3 – Sucker Punch de Zach Snyder
La synthèse du film d’auteur et de l’action geeko-décomplexée par Zach Snyder : une baudruche tape à l’œil et bruyante aussi efficace qu’un somnifère.

2 – The Human Centipede de Tom Six
Faire d'un sujet aussi barré un torture porn banal mériterait un prix spécial de l'idée gâchée. Reste l'acteur incarnant le taré qui mérite une grande carrière. Et il se passe des choses, ce qui est un grand plus face à notre lauréat de l'année.

1 – The Silent House de Gustavo Hernandez
L’art de ne rien filmer en plan séquence pendant 1H30 (ça n’est pas si facile, on peut toujours glisser malencontreusement du contenu), le culot de se pointer en festival avec ça et la maestria d’arriver à le sortir au ciné. Les BTS force de vente ne servent pas à rien !


Sébastien Le Gallo

10 - Hell Driver de Patrick Lussier
Que serait un flop sans l'air hagard de Nicolas Cage ?
Indice nanard : 7/10

9 - Gnomeo Et Juliette de Kelly Asbury
Pixar n'a pas à s'en faire, la concurrence se charge des purges.
Indice nanard : 2/10

8 - Super 8 de J. J. Abrams
Quand J. J. Abrams rend hommage au cinéma spielbergien des 80's, il fait un téléfilm dénué de toute forme d'émotion... qui se passe dans les 70's.
Indice nanard : 1/10

7 - Sex Friends d'Ivan Reitman
Et Natalie Portman remporte haut la main la palme du pire rôle de l'année pour son personnage de greluche handicapée de l'empathie.
Indice nanard : 1/10

6 - Scream 4 de Wes Craven
Suggestion : pour le 5, engagez Diablo Cody. Elle sera parfaite.
Indice nanard : 5/10

5 - Ne Nous Jugez Pas de Jorge Michel Grau
Je ne me rappelle que du taco.
Indice nanard : 6/10

4 - En Quarantaine 2 de John Pogue
Les suites de remakes sont toujours les plus drôles.
Indice nanard : 7/10

3 - Hybrid d'Eric Valette
Complètement débile de bout en bout. Certes c'est hilarant, mais qu'est-il passé par la tête de l'estimable Eric Valette ?
Indice nanard : 8/10

2 - The Silent House de Gustavo Hernández
Le point and clic au cinéma c'est marrant dix minutes.
Indice nanard : 6/10

1 - Mais Y Va Où Le Monde ? de Serge Papagalli
Une épreuve.
Indice nanard : 9/10


Nicolas Marceau

10 - Super 8 de J. J. Abrams
Comme d'habitude avec Abrams : ce n'est pas un film ou une série, juste un concept marketing avec plein de vent (et de flare) autour.

9 - Incendies de Denis Villeneuve
Un bien bel exemple de film qui indigne parce que quand même hein...

8 - Twilight 4 : Révélations Partie 1 de Bill Condon
L'épisode où les deux amoureux couchent enfin ensemble. Sauf qu'on ne peut pas montrer de sexe. L'épisode avec une grosse scène gore dans le bouquin. Sauf qu'on ne peut pas montrer le gore. Reste un tract pro-life gerbant.

7 - Green Lantern de Martin Campbell
Ha, ils ont fait un troisième The Mask !

6 - The Silent House de Gustavo Hernandez
"Attention, derrière toi ! C'est affreux !"

5 - The Prodigies de Antoine Charreyron
Outre la laideur visuelle du machin, on dirait que les auteurs ont confondus La Nuit Des Enfants Rois avec Akira. Alors forcément...

4 - Sucker Punch de Zach Snyder
C'est beau un VISIONNAIRE au travail.

3 - Pirates Des Caraïbes 4 - La Fontaine De Jouvence de Rob Marshall
Plus de doutes possible après visionnage de Rango : c'est bien le talent de Gore Verbinski qui rendait les trois premiers volets regardables.

2 - Scream 4 de Wes Craven
Craven se moque cyniquement de la récente vague de remake. Vu qu'il en a produit deux qui surpassaient ses originaux, j'ai tendance à croire qu'il est bien aigri le papy !

1 - Hors Satan de Bruno Dumont
Ayant eu le plaisir de passer plus de deux heures en tête à tête avec Mr Dumont, je peux certifier qu'il est aussi méprisant et creux que ses films. Etonnant non ?


Pierre Remacle

10 - Scream 4 de Wes Craven
Seule Neve Campbell réussit à éviter le ridicule dans cette suite de trop. Pour Wes Craven et Kevin Williamson, par contre, c'est fini.

9 - Les Schtroumpfs de Raja Gosnell
Passer en revue la filmographie du réalisateur Raja Gosnell est un exercice fascinant : c'est un peu comme contempler un trou noir. Dès lors, comment être surpris qu'une seule planche de Peyo contienne plus de magie que l'entièreté de ce film ?

8 - Rien A Déclarer de Dany Boon
Quelle pitié de penser qu'avec la même histoire, Benoît Mariage nous faisait la comédie de l'année. A la place, on a une pantalonnade que même Poelvoorde ne parvient pas à sauver.

7 - En Quarantaine 2 de John Pogue
Le premier était un remake sans imagination et c'était dommage. Le second n'est pas un remake et c'est TRES dommage.

6 - Le Chaperon Rouge de Catherine Hardwicke
Gary Oldman dans ce truc ? Il avait perdu un pari ou quoi ?

5 - Pirates Des Caraïbes 4 - La Fontaine De Jouvence de Rob Marshall
Un film qui vous fait regretter de ne pas être allé chez le dentiste à la place. Ou d'avoir été faire les courses. D'être passé chez le coiffeur. D'avoir fait quelque chose de vraiment constructif, quoi.

4 - Mirages de Talal Selhami
Ok pour un court. KO suivi d'un long coma pour un long.

3 - The Silent House de Gustavo Hernandez
Un interminable et consternant supplice.

2 - The Rite de Mikael Hafström
Franchement, c'est l'agent d'Anthony Hopkins qu'il faudrait exorciser.

1 - Sucker Punch de Zack Snyder
Snyder a mis la barre tellement bas qu'il n'y a plus de barre.


Nicolas Zugasti

10 – Scream 4 de Wes Craven
Chapeau, Craven réussit la mise en abyme la plus parfaite en rendant sa franchise aussi consternante que celle de Saw qu’il fustige.

9 – Transformers 3 – The Dark Of The Moon de Michael Bay
Si elle n’avait pas été remplacée, on aurait au moins pu contempler la face cachée de la lune de Megan Fox…

8 – Pirates Des Caraïbes 4 – La Fontaine De Jouvence de Rob Marshall
Le seul point positif, c’est que ce sera sûrement le dernier de la série car comment passer après le superbe flash-back montrant le capitaine de Hadoque combattre Rackam Le Rouge sans paraître ridicule ? En même temps, ça fait quatre films que les instigateurs de cette franchise ont prouvé qu’ils n’en avaient pas peur…

7 - Cowboys Et Envahisseurs de Jon Favreau
Décevant. Après avoir fait pisser Iron Man dans son armure, je pensais que Favreau nous aurait montré un cowboy se chier dessus en voyant un extra-terreste !

6 – Numéro 4 de D.J Caruso
Putain, je croyais que c’était un spin-off ciné du Prisonnier !

5 – Hybrid d’Eric Valette
Un chef-d’œuvre pasolinien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme de l’être-tentacule.

4 – Ne Nous Jugez Pas de Jorge Michel Grau
Depuis, je ne peux plus manger de tacos sans un haut le cœur… Ne Nous Jugez Pas ou le traitement Ludovico anti-junk food ! Rep à ça Dukan !

3 – La Casa Muda (The Silent House) de Gustavo Hernandez
Le concept de caméra cachée à sa propre actrice était pourtant bien vu. Malheureusement, l’obscurité nous fait rater tous les plans où elle se gamelle et se cogne.

2 – Sucker Punch de Zach Snyder
Au moins, le titre reflète parfaitement le talent de Snyder, il a vraiment un punch de sucker…

1 – The Tree Of Life de Terrence Malick
Pas le pire film de l’année, c’est clair, mais la plus grande déception certainement ! Des images d’une sublime beauté, un propos hyper ambitieux mais Malick ne parvient jamais à vraiment harmoniser les deux. Je voulais tellement, désespérément, entrer dans l’histoire, dans l’univers personnel du réalisateur que m’en faire éjecter m’a été insupportable.


Les flops
2007
2008
2009
2010





   

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires