Meneuse de revues #57

Il a dit situationniste ?

Affiche JW

"Ce public qui veut partout se montrer connaisseur et en tout justifie ce qu'il a subi, qui accepte de voir changer en toujours plus répugnant le pain qu'il mange et l'air qu'il respire, ne renâcle au changement que lorsqu'il s'agit du cinéma dont il a l'habitude".


Debord avait vu Internet côté sombre. Viens par-là mon tough guy tâter un peu le côté lumineux.


DANS LE RÉTRO
Si vous aimez les Gremlins, les Critters et toutes les saloperies assimilées, 80shorror.net a recensé les chef-d'oeuvres des 80's où elles apparaissent.

Pearl White, Ruth Roland, Helen Gibson, Grace Cunard... Ce sont les actrices et réalisatrices oubliées des serials d'aventure des années 1910. The Atlantic les rappelle à notre bon souvenir et c'est beau. Si l'époque et le genre vous intéressent, le livre de Francis Lacassin doit être dans votre bibliothèque

Max Aspin, le "vrai Mad Max" par le spécialiste de... Mad Max. Tant qu'à faire.

Belle galerie de photos de lecteurs de Slate qui protestent contre des films, par Dangerous Minds

Le créateur de R2-D2, Tony Dyson, est mort. Rolling Stone nous propose deux de ses interviews en vidéo.

Ken Adam, le chef-décorateur de James Bond et de Kubrick est également décédé. Il avait participé en 2011 à une masterclass sur le travail du cinéaste que la Cinémathèque a remise en ligne.

A propos de starouarz, ToyzMag évoque l'héroïque époque d'avant le copier/coller

En mai prochain, la collection de la Petite Bédéthèque des savoirs sera enrichie d'une BD sur le Nouvel Hollywood par Brüno et Thoret.

Concernant le Nouveau cinéma allemand des 70's, voici une analyse du Mariage De Maria Braun de Fassbinder.

Entretien avec Pierre Granier-Deferre donné en 1999 et publié par UndeScores.

Les Ailes n'est pas le meilleur film de William Wellman mais il est le premier a avoir remporté l'Oscar du meilleur film, notamment pour ce type de friandise technique qui a resurgi sur Facebook.

En 1994 sortait The Great Conqueror's Concubine de Stephen Shin, Film Exposure revient sur le contexte et les enjeux de l'oeuvre à Hong Kong. 
 
Dix films qui influencèrent Hitchcock, chez la BFI.

Astro Boy


EN MOUVEMENT
Restons avec Sir Alfred pour cette brillante vidéo du Nerd writer



Et comme il est productif en plus d'être intéressant (le gars énervant), citons ces récentes vidéos sur Seinfeld et sur la musique du Seigneur Des Anneaux.

De son côté, Channel Criswell propose une analyse vidéo de La Haine




Chez Vox, Phil Edwards conte l'histoire des lens flare.




"Après avoir été un efficace promoteur du Steadicam en France, le cadreur Jacques Monge délivre ses réflexions issues de son expérience professionnelle" :




Une sphère avec vision à 360° diffusant 500 épisodes des Simpson

Entre le troll et l'expérimental, le WOL Project.

Entre le troll et le CGI porn, une chaîne dédiée aux courts-métrages de SF.

Essai vidéo sur Clint Eastwood par Les clefs du cinéma.

Beaucoup de décès dernièrement : Garry Shandling, qui était invité il y a quelques semaines à aller boire un café avec Seinfeld (on notera la triste ironie du titre), François Duperyon, qui relatait dans cette vidéo ses ennuis avec le système de production français ("S'adapter à la connerie, c'est une grosse connerie"), Andrzej Żuławski, qui a inspiré le dernier clip de Massive Attack (comment se porte Don Coscarelli ?), Jean Rabier, dont les dernières images projetées au cinéma étaient celles du Bonheur de Varda en version restaurée sortie l'automne dernier, François-Eudes Chanfrault, jeune compositeur français (Haute Tension, Vinyanreçu ici au festival de La Rochelle en 2014, et Douglas Slocombe, dont cette vidéo illustre son travail avec Spielberg, notamment sur ses fameux plan-séquences "invisibles" via une scène des Aventuriers De L'Arche Perdue.

Enfin, même s'il a l'air triste, n'allez pas embêter Keanu.

Pareil avec Mocky.





ACTUELLEMENT
A l'occasion de la sortie de Ave, César !, l'intenable Tony Zhou s'émerveille de l'utilisation du champ/contrechamp des frangins Coen.

La vitrine cinéphile du temple du libéralisme cool tente de parler de Merci Patron de François Ruffin, évidemment c'est obscène. (Acrimed) On préférera bien entendu lire Lordon pour le Diplo.

Comparaison entre The Revenant et les images d'Andrei Tarkovsky.

Hou Hsiao-hsien est venu papoter avec Frédéric Bonnot et Jean-François Rauger pour la sortie de The Assassin.

Si vous n'avez pas pu voir Evolution malgré son parc démentiel de sept salles, vous pouvez toujours écouter Lucile Hadzihalilovic reçue par Le Grand Frisson.

La RTBF ne semble pas plus émue que ça d'avoir été empêchée de découvrir Les Visiteurs 3.

Par contre le critique de The Hollywood Reporter se remet difficilement de sa rencontre avec la comédie française.

Zach Snyder est demeuré. Aurélien Noyer a encore la patience d'expliquer pourquoi. (Capture Mag)




AUTOUR
Portrait de Deniz Gamze Ergüven chez Libé, avec cette triste constatation qu'on peut être enfant de diplomate et galérer.

Galère toujours : la jeune ouvreuse exploitée de la Cinémathèque a compilé toute l'affaire sur un Tumblr.

Après Girls et Love, Pierre Serisier en a gros sur la patate : "La crise économique sert de prétexte à ces enfants pour justifier leur crise personnelle et assumer sans trop de mauvaise conscience leur égocentrisme." <3

Un agent hollywoodien explique la différence de salaire entre acteurs et actrices (ou entre femmes riches et hommes riches pour reprendre Ricky Gervais). 

Et concernant le whitewashing, John Oliver s'en est occupé.

In The Panda se penche sur le petit vent de censure qui souffle sur le cinémaBTW, le BLOC, Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma, s'inquiète des coupes survenues dans un amendement au projet de loi relatif à la Liberté de Création. Des distributeurs comme The Jokers ont décidé de prendre le taureau par les cornes. D'autres agitent le chiffon rouge

A l'occasion du retour de X-Files, Next Inpact fait le point sur les offres légales pour les séries.

Vous connaissez Mad Max: Fury Road ? C'est pas mal. Son réalisateur s'est longuement entretenu avec THR, et sa monteuse a été reçue par Provideo Coalition.

Les créations originales du PAF commencent à avoir du crédit à l'étranger

L'art de la perspective forcée, par VashiVisuals

C'est dit, il n'y a plus de mépris des genres ni de hiérarchisation culturelle. Toutefois nous ne pouvons nous empêcher de noter ce curieux hasard qui veut que dès qu'une revue papier se créer pour nous rappeler combien Hong Sang-soo est grand, Serge Daney génial et Christophe Honoré pop, les micros se tendent vers ces pionniers du papier tandis que les revues consacrées aux cinématographies plus obscures ou moins bourgeoises, actives et prolifiques en France depuis plus de cinq décennies, restent inlassablement en marge. Mais ce qui est bien avec les marges, c'est qu'elles permettent de corriger les erreurs. On ne relaiera ainsi jamais assez le Fanzinophile, qui reçoit le blogueur Jérôme Ballay venu conseiller quelques publications : Vidéotopsie, 17 numéros depuis 1993, Medusa, 27 numéros depuis 1989, Hammer Forever, 38 numéros entre 1997 et 2000, Le Bissophile, 6 numéros entre 1998 et 2005. Pour le dessert nous vous conseillerons nos vieux camarades de Versus (21 numéros depuis 2002), et puisque la BD, c'est aussi des images, Jade (16 numéros de 2006 à 2015) dont l'extrait de cette interview du journaliste Christophe Brunella est tirée du numéro #200U.

Quant à la jeune revue en ligne L'Infini Détail, elle a reçu Michel Ciment pour son dernier numéro en date. Extrait.


Spectacle


LE CHUTIER
Pourquoi le Deadpool de X-Men Origins: Wolverine est bien meilleur que celui du film de 2016.

Le scénariste de Idiocracy fait le bilan
.

Mais il y encore de l'espoir.

Comparaison entre un découpage fainéant et un découpage dynamique.

On pouvait faire des films avec des smartphones, maintenant on peut les projeter. Tarantino adore.

Combien de temps pour voir tous les films ? Quelques graphiques pour y répondre (cette étude ne prend pas en compte la découverte du boson de Toubiana).

Il transforme des photos en affiches de films. La 54ème va vous mettre le cul parterre.

C'était pas la statuette qu'il voulait.

Pareil pour Brie Larson (nourrissez-les nom de Dieu).

Placement de produit.

Placement de Coppola.

Park. Still better than Jurassic World


JW


Un lien, un article, une archive à partager ? N'hésitez pas : louvreuse [at] louvreuse.net


INDEX DES MENEUSES DE REVUES




   

Commentaires   

 
0 #1 Rashomon le mercredi 06 avril 2016 à 18:18
Les Ailes n'est pas le meilleur film de William Wellman

Discutable.
Hautement discutable.
Extrêmement discutable.
Citer
 
 
0 #2 nicco le lundi 11 avril 2016 à 16:09
Merci pour votre aide.
Citer
 

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires