Meneuse de revues #50

50 nuances de qualitay

Jurassic World

On ne sait pas si 50 Nuances De Grey est bon ou mauvais (la vie n'est pas longue), par contre vu la place que ça occupe il semble avoir converti au SM les fans en mal de claques comme les détracteurs en mal de clics. Allez, faites-vous enfin du bien avec notre sélection Web.



DANS LE RÉTRO
Les origines des clowns agressifs dans la culture populaire : théâtre, romans de gare, cinéma, comics... Patrick Peccatte ne rigole pas avec les clowns.

Le petit-fils de Marcel Pagnol a lancé une souscription pour financer la restauration des pellicules d'origine de Marius, Fanny et César. Pour l'instant, le budget pour sauver un film et demi est réuni.

La société secrète du spectacle : Freaks de Tod Browning par l'exégète Pacôme Thiellement.

Conférence sur la Hammer avec Christophe Gans, Christophe Lemaire, Nicolas Stanzick et Emmanuelle Rossi de Tanzi Films lors de l'édition 2015 du festival de Gérardmer (hélas incomplète ! Si quelqu'un sait où est la suite...)


EN MOUVEMENT
Things are not what they seem est un essai vidéo de Susana Sevilla, étudiante en design à l'Université du Connecticut, sur l'évolution des génériques entre l'ère analogique et l'ère numérique d'après ceux d'Alfred Hitchcock et de David Fincher.



Coen Country est un autre essai vidéo, du réalisateur Steven Benedict, cette fois sur les thèmes et patterns au cœur des films des frangins Coen. 

Si vous êtes fondu de mise en scène, mettez la chaîne d'Antonios Papantoniou dans vos favoris.

La livraison mensuelle de Tony Zhou concerne la mise en scène simple mais dynamique et géométrique d'Akira Kurosawa avec Les Salauds Dorment En Paix, et la composition en quadrant des cadres de Nicolas Winding Refn pour Drive.



Et devinez quoi ? Zhou s'est livré à l'exercice du AMA.


ACTUELLEMENT
Pour la sortie de Jupiter Ascending (Jupiter - Le Destin De L'Univers chez nous), nous vous avons concocté un petit colis qualité sur les Wachowski : leur rencontre avec Hitfix (seconde partie ici), l'interview du directeur artistique Charlie Revai par Filmosphère, l'inquiétude (un peu tardive) de Variety pour les conséquences du flop au box-office, Framestore parle de ses épatants effets visuels, pour tout savoir sur la confection de l'incroyable Chicago's chase c'est chez FX GuideSlash Film met en avant les différents concepts du studio Iron Klad abandonnés en cours de route, le boss de Netflix annonce avoir vu une version de quatre heures de Cloud Atlas et Indiewire conseille aux fans de lancer une pétition auprès de la Warner pour l'éditer, et du côté de Trailers From Hell le scénariste de A History Of Violence et de Jack Reacher clame son amour pour Speed Racer. Ne mégotons pas avec cette masterclass des cinéastes donnée en novembre 2013 à l'université DePaul de Chicago. Et ce vendredi soir, le podcast en direct de Capture Mag leur est intégralement consacré !
Enfin, et à titre d'écho à un classique du genre, nous posons l'édition de La Dispute consacrée en partie à Jupiter Ascending, avec ses "bottes à moteur", son "relief qui ne vaut pas 175 millions dollars" (pour cause), son "symbolisme qui n'est que marketing à l'égard de la geekosphère" (hardie théorie d'après les résultats de leur quatre derniers films) ou encore ce laconique : "la critique du capitalisme est impossible dans un film produit par le capitalisme", vieux refrain structuraliste d'une critique qui assure qu'il est par contre parfaitement possible de critiquer la critique au sein de la critique.  

Si vous désirez voir cinquante belles nuances de gris, tournez-vous vers Il Est Difficile D'Etre Un Dieu d'Alexei Guerman en salles depuis mercredi. Pour tout savoir de ce cinéaste iconoclaste, Film Comment avait fait le taf en mars 2012

Le nouveau Michael Mann, Blackhat (Hacker chez nous) sort le 18 mars prochain, et sujet oblige, Wired est au taquet : interview du cinéaste, papier de Kevin Poulsen, ancien hacker et conseiller sur le film, et enfin les avis d'experts en sécurité informatique pour qui Blackhat est le meilleur long-métrage sur le sujet (pas compliqué cela dit). Puisqu'on y est, la masterclass de Mann donnée à la Cinémathèque en juin 2009.


The New Yorker


AUTOUR
Le jeudi 12 mars 2015 à la Bourse du travail de Paris, Acrimed organisera une conférence sur la critique de cinéma, sa crise et sa mutation, avec la présence de Michel Ciment et d'Alex Masson. Pour une fois que le débat risque d'être constructif, soyez-y !

Le dernier Cinéphylis est consacré à la place de la morale au cinéma. Indispensable.

Belle introduction à l'étalonnage numérique chez W(A/O)NDERING, suivi par No Film School avec le chef op de Harold Et Kumar S'évadent De Guantanamo, et ouais.

Lui a rencontré Jean-Pierre Mocky, toujours égal à lui-même !

La sortie en salles est-elle encore essentielle ? Des cinéastes répondent chez Indiewire.

"Pourquoi la chronologie des médias ne sera probablement jamais à l’avantage de la SVOD en France", c'est la question à laquelle répond FilmsdeLover.com sur Medium.

Vous avez vu Les Boxtrolls ? Non ? C'est mal. Car en plus d'un beau film en stop motion vous avez raté ce time lapse sur l'art délicat de l'animation en volume.  

Toujours chez Colossal et toujours dans la stop motion : l'invention géniale d'un animateur à base du Power Glove de Nintendo !

Restons dans l'animation avec ces concept arts du Toy Story 3 tel qu'il était prévu, dans lequel les jouets revenaient au pays de leurs origines, Taiwan.

Laurent Bouhnik se fait rare dans les salles mais a quelque chose à dire aux charlots.

En matière d'innovations techniques, le porno est rarement à la traîne, et le prouve avec ce rig pour shooter des scènes à 360 degrés destinées à l'Oculus Rift.

Les films français les moins rentables de 2014 : c'est ici et ça fait mal. Les plus rentables sont par là.



LE CHUTIER
Big Game de Jalmari Helander arrive (normalement) sur nos écrans cette année, les concept arts de son premier long Rare Exports sont eux par ici.

Jean-Noël Lafargue a vu Enthiran, le blockbuster de SF foufou de Kollywood, et livre ses impression sur cet objet... hybride.

Le renseignement au cinéma vu par Abou Djaffar, spécialiste de la lutte contre le terrorisme.

Vous aimez Lost ? Alors tentez de garder votre calme devant Lostalgic.

Le marketing transmedia n'est pas neuf : la production de l'adaptation d'American Psycho avait conçu des mails écrits par Patrick Bateman.

On n'a jamais autant parlé de Star Wars mais les textes pertinents se font rares. Celui de Pierre Pigot, historien de l'art, en fait partie.

Une belle réplique était destinée aux docteurs dans Le Silence Des Agneaux.





Un lien, un article, une archive à partager ? N'hésitez pas :
louvreuse [at] louvreuse.net

PREVIOUSLY
Meneuse de revue #49 
Meneuse de revue #48 
Meneuse de revue #47 
Meneuse de revue #46 
Meneuse de revue #45




   

Commentaires   

 
0 #1 tangoche le samedi 14 février 2015 à 00:50
Ca serait bien une meneuse de revue apprenant au lecteur à quel point l'anglais est important pour avoir les meilleurs sources concernant le cinéma (et souvent le reste aussi d'ailleurs)

Merci au taulier pour cet article, il finira bien par la gagner sa place au Valhalla
Citer
 

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires