L'ouvreuse, meneuse de revues

"Ne te prends pas la tête !"

Citizen Kane
Pour commencer, une petite pensée pour une figure récurrente du bis : John Phillip Law, acteur d'un nombre incalculable de séries B, surtout connu pour ses rôles dans Barbarella et Danger : Diabolik nous a quitté le 13 mai dernier.

Le Festival de Cannes n'est pas qu'une plaque tournante de la drogue ni la réunion annuelle de tous les films les plus gonflants de la planète, c'est aussi un endroit ou on monte des projets. Ainsi apprend-on cette semaine que Jan de Bont a signé pour la suite de Point Break. Voyons le côté positif des choses, avec un peu de chance, le film fera au moins le bonheur de Nanarland.

Poursuivons avec quelques nouvelles laissant un tantinet circonspect : Oliver Stone dévoile le visage de son George W. Bush, Werner Herzog refait Bad Lieutenant avec Nicolas Cage, le fatigué Joe Dante se lance dans un film d'horreur post-911 et l'un des petits gars de SuperGrave écrit l'adaptation de 21 Jump Street. L'Ouvreuse redoute le pire (surtout pour Oliver Stone, qu'on croirait atteint du syndrôme Tim Burton), mais conscience professionnelle avant tout, elle attend de pied ferme le résultat avant de juger.

Si comme moi vous avez des frissons à chaque fois que vous voyez une affiche d'Indiana Jones sur un bus, et bien voici une interview de Steven Spielberg. Pas beaucoup d'infos à se mettre sous la dent, mais bon c'est Spielberg quoi, The Réalisateur. Son film sera projeté à Cannes ce dimanche, ce qui n'était pas arrivé depuis ET en 1982. Et si l'on en croit Variety, c'est risqué.

Revenons en à notre feuilleton hebdomadaire. Guy Bono, eurodéputé auteur du rapport rejetant le projet de loi de riposte graduée n'hésite pas à évoquer un fameux roman de SF : "Ce qu’Orwell avait prédit dans « 1984 » est en train de se mettre en place : on veut tout savoir de vous, vous traquer, vous espionner dans vos moindres gestes, et orienter vos comportements. Sauf que le dictateur, derrière tout ça, n’est pas politique : ce sont les grandes multinationales !" Espérons tout de même que l'impopularité de M. le Président de la République joue en défaveur du projet de loi.

On le sait, les espagnols sont plus fort que nous en cinéma de genre (en même temps c'est pas dur). Mais voilà que nos voisins du nord ils s'y mettent aussi ! Nos amis les belges produisent actuellement des films de genre à la pelle, comme pour nous ridiculiser encore plus ! Heureusement que les canadiens sont là.

Finissons par la tête de turque préférée de L'Ouvreuse, j'ai nommé Isabelle Motrot, puisqu'elle et ses amis ont une fois de plus raconté n'importe quoi à une heure de grande écoute sur une chaîne qu'on paye avec nos impôts. Ni une ni deux, L'Archiviste, aka qui-vous-savez, en a profité pour donner un très instructif (et amusant) cours de vocabulaire. Et si comme nous, vous n'en pouvez plus des cyniques ricanant de la télé ou d'ailleurs, nous vous enjoignons à découvrir cet article de Jean-Claude Guillebaud tiré du dernier Sud-Ouest Dimanche. L'Ouvreuse a eu un orgasme en le lisant.


   

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires