Chronique d'un festival de province

Episode 1 – La sélection

Ceci n'est pas un fake
Haaa, les festivals de cinéma… Lieux d'échanges, de rencontres et de découvertes, ils sont l'occasion pour cinéphiles et cinéastes de partager une même passion : l'égo. Plus forte que Lundi Investigation et Zone Interdite réunis, aussi rusée qu'un scout, L'ouvreuse a réussi à infiltrer un rédacteur au sein de l'organisation de l'un d'eux, au péril de sa vie.



Int. Bureaux de l'organisation – Jour

GEORGES MONPIEDLAS, 54 ans, président du festival, se tient en bout de table et dirige la réunion.

GEORGES
Bonjour à tous. Ravi de vous retrouver.
L'an dernier la fréquentation du festival a augmenté de 40%. C'est bien. Très bien. Bon, cette année il faudrait quand même faire un peu d'entrées payantes pour voir, mais le plus important est là : grâce à votre brillante idée de compter le jury, les réalisateurs, les compositeurs, les acteurs, les bénévoles, les invités et les membres de l'orga parmi les spectateurs, nous sommes arrivés à un chiffre qui nous permet d'entrer dans le classement du CNC des vingt plus importants festivals de France.
Bravo.

MARIE-NOELLE, NECTARINE & HERVE
(ensemble)
Merci.

GEORGES
Maintenant il va falloir qu'on justifie notre place : comment vous comptez procéder cette année ?

MARIE-NOELLE CENDRARS, 35 ans, la très intransigeante déléguée générale du festival, prend la parole.

MARIE-NOELLE
Pour commencer on va mettre le logo du CNC en plus gros sur l'affiche.

GEORGES
Bien. Ensuite ?

MARIE-NOELLE
On va louer les services d'un décorateur de Paris, on parle de lui dans Beaux Arts.

GEORGES
Bien bien...

MARIE-NOELLE
Les Pieds Ouzbeks nous feront l'honneur de venir jouer en acoustique à la soirée de clôture, et proposeront durant toute la durée du festival un atelier de rempaillage de chaises.

GEORGES
Intéressant.
Et les films ?

MARIE-NOELLE
Les films ?

GEORGES
Oui, quels films on sélectionne ?
Quelle est notre nouvelle ligne éditoriale ?

MARIE-NOELLE
Haaa. Je sais pas…
Ben pour les long-métrages, on a qu'à privilégier les productions d'Europe de l'Est, seulement si on peut les avoir en exclu.
(en apparté) Les Balkans sont toujours très vendeurs auprès de notre public...
On s'orientera également vers l'Amérique Latine, un prochain marché très porteur de sens. Pour les courts-métrages, on va prendre une quinzaine de bénévoles et on leur filera les cassettes. Comme d'habitude.

GEORGES
Oui mais cette année, à cause du CNC, du classement, tout ça, on va être plus exposés qu'avant, ça va se voir, non ?

MARIE-NOELLE
Quoi donc ?

GEORGES
Les films. Cette année des gens vont les voir...

NECTARINE
Oui, c'est emmerdant ça...

MARIE-NOELLE
Remarquez, il en faut bien.
On n'aura qu'à répéter que c'est une sélection qui défend l'idée du cinéma que se font les sélectionneurs, un cinéma d'auteur où les différentes langues, techniques, idées, pratiques et créations sont enrichissantes et constructives, mettant en avant l'ouverture blablabla...

HERVE
C'était pas dans le dossier presse de l'an dernier ça ?

MARIE-NOELLE
Pourquoi, faut le refaire à chaque fois ?

NECTARINE, la jeune assistante de MARIE-NOELLE, regarde ses notes.

NECTARINE
L'an dernier beaucoup se sont plaints de la mauvaise qualité des courts-métrages sélectionnés.
Qu'est-ce qu'on peut y faire ?

MARIE-NOELLE
Ne pas les voir !

Ils rient tous en choeur.

NECTARINE
Non mais il faudrait peut-être revoir les critères de sélection, non ?

MARIE-NOELLE
C'est-à-dire ?

HERVE, administrateur de 32 ans du festival, éternel dépité, intervient.

 
HERVE
Qu'il faudrait que ceux qui sélectionnent les films... connaissent le cinéma ?

MARIE-NOELLE
Mais on s'en fout nous puisqu'on les voit pas !

HERVE
Et les gens ?

MARIE-NOELLE
Hooo mais vous me saoulez avec les gens ! Les gens sont cons ! Qu'on leur donne du caviar ou de la bouse ils y comprennent rien.
Qu'on leur mette des tragédies intimistes sur des clandestins ou des courts-métrages pleins de quiproquos à la manière du théâtre de boulevard, ils râlent.
Moi je sais pas quoi leur montrer d'autre...

HERVE
En effet c'est une certaine idée d'un cinéma ouvert, enrichissant et constructif.

MARIE-NOELLE
Donc on met du clandestin. Ça plaît toujours aux médias en plus.

HERVE
Ben justement ce serait bien qu'ils s'intéressent à nous.
Combien de demande d'accréditation presse ?

NECTARINE
Deux.

HERVE
Deux ?
Y a qui à part le journal local ?

NECTARINE
Un webzine.

MARIE-NOELLE
Connu ?

NECTARINE
Non.

MARIE-NOELLE
Branché intello ?

NECTARINE
Non plus.

MARIE-NOELLE
Ok on s'en tape.

HERVE
(ironique)
C'est vrai qu'on peut se payer le luxe de refuser un peu plus d'exposition...

MARIE-NOELLE
C'est pas la quantité qui fait la qualité.

HERVE
Pour sûr, l'an dernier on s'est tapé huit films sur des clandestins déjà, et j'ai pas trouvé trace de qualité.

MARIE-NOELLE
Gnagnagna... De toutes façons toi t'es intolérant.

HERVE
Oui ça doit être ça.

GEORGES
Et pour la compétition des longs ? On a quelques pistes ?

HERVE
Y a un collègue du festival de Cognac qui m'a parlé d'un super film, et justement ça va te plaire, ça parle de clandestins mexicains.

MARIE-NOELLE
Cognac ? C'est un film policier ?

HERVE
Faut croire.

MARIE-NOELLE
Ha...
De quelle origine ?

HERVE
Américain.
 

Silence total dans la salle.

 MARIE-NOELLE
Tsss… Je sais pas, je crois pas que ça puisse concorder avec le reste de la sélection…

HERVE
Tu veux dire avec les… zéros autres bandes qu'on nous a envoyées ?

MARIE-NOELLE
Pffff…. D'abord faut qu'on prospecte.
Et tu sais très bien qu'on reçoit toujours tout au dernier moment !

HERVE
Oué, c'est comme les emmerdes dis donc.

NECTARINE
J'ai entendu dire qu'aux rencontres cinématographiques de Compiègne ils avaient un réalisateur hongrois qui s'est fait voler ses papiers. Il est coincé en France quelques semaines : on a qu'à le faire venir, ça fera toujours un réa présent.

MARIE-NOELLE
Carrément ! Et vu qu'il peut rester jusqu'à la fin on lui donnera un prix, on s'arrangera.

HERVE
(ironique)
Oui puis en plus sans papier, c'est carrément une mascotte qu'on a là…

MARIE-NOELLE
C'est vrai ! J'avais pas capté !
C'est génial, faudra le mettre en avant avec les médias, enfin le journal, broder une histoire et tout le tatouin.

HERVE
C'est marrant.

MARIE-NOELLE
Quoi donc ?

HERVE
Cette faculté à prendre son pied devant le désarroi de pauvres personnes tout en reniant l'idée de récit au cinéma pour mieux s'inventer des films dans la vraie vie.
Ce doit être une certaine forme de schizophrénie. Enfin, j'espère.

MARIE-NOELLE
T'es même pas intolérant en fait, t'es juste insensible et égoïste.

HERVE
T'as oublié un truc.

NECTARINE
Frustré ?

HERVE
Touchdown.

GEORGES
J'aimerai qu'on recentre le débat sur ce qui nous intéresse.

MARIE-NOELLE
Oui, alors pour les clandestins on peut contacter l'association Terriens de la Terre qui installerait des tentes touaregs en face du…

GEORGES
Je pensais à plus urgent.

MARIE-NOELLE
Ben on en a déjà parlé : pour les médias, tant qu'on n'a pas de grosse tête d'affiche, ils n'enverront jamais personne.

NECTARINE
Puis Kusturica et Tony Gatlif ont refusé de venir.

MARIE-NOELLE
Pour la sixième fois…
Par contre Siegfried veut bien revenir.

GEORGES
Sans déconner, on va finir par parler de films ?

MARIE-NOELLE
Haaa oui, pardon, je sais plus trop où j'ai la tête, à cause de toutes ces insultes.
(elle fixe Hervé)
Ben écoutez, la clôture des inscriptions est dans trois mois, on attend de connaître les films qu'on nous propose, et selon leurs points communs on en fait la thématique de la prochaine édition ! Non ?

HERVE
Et s'ils mangent tous des quenelles dans les films, on fera quoi ? "Esthétique de la quenelle sauce financière dans le cinéma alternatif" ?

GEORGES
Bon, vous me trouvez dix longs-métrages qui ressemblent à des longs-métrages, vous faites venir les auteurs en les tirant par la peau des burnes s'il le faut ; j'veux dire, de quoi on aura l'air devant le CNC si tout ce qu'on a pour justifier la thune qu'il nous file est un serbe alcoolique qui a perdu son larfeuille dans le pieu d'une pute et à qui on paye une suite le temps que son consulat se bouge ?

NECTARINE
Un hongrois.

GEORGES
Oué, hongrois.

MARIE-NOELLE
Si c'est vraiment l'hôtel qui gêne on peut le loger dans une tente touaregs…

GEORGES
(l'interrompt)
Ho et puis merde, j'ai rendez-vous, je m'en vais, je vous laisse vous démerder.
Je ne vous fais pas confiance pour la sélection mais après tout c'est pas moi qui vais me les fader hein, j'ai dépassé ces conneries.

 
GEORGES sort.
HERVE, avachi, fixe MARIE-NOELLE.

MARIE-NOELLE
Quoi ?!

HERVE
Tu t'es déjà demandée pourquoi tu faisais ça ?

MARIE-NOELLE
Oui. Parce que j'aime le cinéma.

HERVE
Ce serait pas plutôt pour que le cinéma t'aime ?
 

A suivre…

Episode #2 – La programmation
Episode #3 – La cérémonie d'ouverture
Episode #4 – La master class
Episode #5 – La fête
Episode #6 – La clôture




   

Ajouter un commentaire

Ouvrez-la ! Avec pertinence et correction. Tout troll sera automatiquement supprimé.

RoboCom.


Informations supplémentaires